Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quels sont les principes de l'épargne-pension individuelle?

L'épargne-pension est un moyen d'épargner pour votre pension tout en bénéficiant d'un avantage fiscal important.

Pour renforcer votre pension légale, vous pouvez compter sur la pension complémentaire, mais également prendre l’initiative de vous constituer une épargne-pension individuelle. Plus tôt vous commencez, moins l’effort périodique à faire sera important, plus vite vous profitez de l’avantage fiscal et plus l’effet des intérêts jouera en votre faveur. Comprenez que les montants que vous épargnez généreront des intérêts qui viendront grossir le capital, lequel générera à son tour ainsi des intérêts plus élevés. 

L’épargne-pension est encouragée fiscalement. En 2021, vous pouvez ainsi verser un maximum de 990 euros et bénéficier d’un avantage fiscal de 30% (297 euros maximum) ou verser un maximum de 1.270 euros et bénéficier d’un avantage fiscal de 25% (317,5 euros maximum). Pour un versement compris entre 990 et 1.188 euros, l’avantage fiscal est donc inférieur à celui obtenu si l'on verse 990 euros.

Assurance épargne-pension

Vous pouvez choisir de faire vos versements dans une assurance épargne-pension ou dans un fonds d’épargne-pension.

Si vous êtes de nature prudente et que vous privilégiez la sécurité, vous opterez de préférence pour une assurance épargne-pension de branche 21. Ce produit vous garantit en effet un taux d’intérêt fixe sur vos versements jusqu’à l’échéance du contrat, éventuellement complété par une participation bénéficiaire (elle dépend des résultats et n’est donc pas garantie). Vous bénéficiez en outre d’une garantie de 100.000 euros par personne et par assureur.

Les versements ne sont pas soumis à une taxe de 2% si l'assurance est contractée dans le cadre d'une épargne-pension. Tenez compte également des frais éventuels.

Aucun précompte mobilier ne sera retenu au terme… pour autant que vous ne touchiez pas à votre capital avant 8 ans. Dans le cas contraire, vous serez lourdement pénalisé par une taxe de 30%.

Il est également possible d’épargner via une assurance investissement de la branche 23. Dans ce cas, ni le capital ni le rendement ne sont garantis. Certaines formules de branche 23 prévoient certes une protection du capital, mais c’est assez coûteux. Vous devrez payer la taxe de 2% sur les versements, mais aucun précompte mobilier ne sera prélevé.

Fonds d'épargne-pension

Si vous optez pour un fonds d’épargne-pension qui investit en actions et en obligations, le rendement sera potentiellement plus élevé, mais il n’est par contre jamais garanti puisque ces placements sont soumis aux fluctuations des marchés. Selon le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, vous avez le choix entre un fond défensif, neutre ou dynamique. Plus vous prenez de risques, plus le rendement potentiel sera élevé. Aucun précompte mobilier ne sera prélevé. Vous devrez en revanche payer la taxe de 2% sur chaque versement (frais d’entrée), ainsi que des frais de gestion annuels. 

Taxation du capital

Quelle que soit la formule choisie, lors du paiement, qui a lieu à votre 60e anniversaire, vous payerez une taxe de sortie. Si vous avez commencé votre épargne-pension à 55 ans, le capital ne sera versé et taxé que 10 ans plus tard.

Résumé
  • L’épargne-pension individuelle est encouragée fiscalement. Les versements que vous effectuez bénéficient d’un avantage fiscal de 30% ou de 25%, selon le montant (plafonné) que vous versez.
  • Vous pouvez effectuer vos versements dans une assurance épargne-pension qui vous garantit un taux d’intérêt fixe (+ éventuelle participation bénéficiaire) ou dans un fonds d’épargne-pension dont le rendement sera potentiellement plus élevé mais jamais garanti car lié aux marchés.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés