Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

Travailler moins sans impacter votre pension de fonctionnaire

Les fonctionnaires peuvent temporairement travailler moins, voire pas du tout, sans que cela n’impacte leur pension. Aperçu des possibilités.

Alors que les salariés dans le secteur privé peuvent, grâce à un crédit-temps, interrompre leur travail à 1/5e temps, à mi-temps ou même entièrement, les fonctionnaires en ont la possibilité par le biais du système d’interruption de carrière. Les fonctionnaires ayant plus de 55 ans, qui travaillent à temps plein, peuvent également réduire les heures prestées jusqu’à leur pension grâce au système d’interruption de carrière-fin de carrière.

Tout comme les salariés, les fonctionnaires ont également accès aux congés thématiques.

Interruption de carrière

Les formes d’interruptions de carrière pour les fonctionnaires varient d’une entité publique (fédérale, régionale) et d’une fonction (enseignement, police, justice…) à l’autre. Pour en bénéficier, les conditions à remplir sont donc spécifiques. Pour en savoir plus sur les possibilités qui s’offrent à vous, veuillez consulter le site https://www.breakatwork.be.

Dans la perspective de la pension, il est surtout intéressant de savoir que l’interruption de carrière est assimilée à une période travaillée à condition que vous receviez pour cette période une allocation d’interruption de l’Office national de l’emploi (Onem). Cela signifie que cette période sera prise en compte pour déterminer si vous pouvez prendre une pension anticipée et que le montant de votre pension sera calculé sur le salaire que vous gagniez avant de prendre une interruption de carrière.

La durée maximale prise en compte pour la pension s’élève à 12 mois pour une interruption de carrière intégrale ou partielle et à 60 mois pour une interruption de carrière à 1/5e temps.

Attention ! Vous ne pouvez pas combiner la durée maximale pour les différents types. Si vous avez déjà pris 6 mois d’interruption de carrière intégrale, vous pouvez donc encore prendre au maximum 30 (= 60 - 12/2 X 5) mois d’interruption de carrière à 4/5e temps.

La durée maximale peut être prolongée de 12 mois maximum si vous travaillez à mi-temps et recevez une allocation de l’Onem majorée pour prestations réduites à la suite de la naissance ou de l’adoption d’un 2e enfant ou d’un enfant suivant.

Système d’interruption de carrière-fin de carrière

Les personnes âgées de plus de 55 ans travaillant comme fonctionnaire contractuel dans un service public (sauf flamand) peuvent interrompre leur carrière grâce au système d’interruption de carrière-fin de carrière.

Si vous recevez une allocation de l’Onem, la période complète de votre interruption de carrière-fin de carrière est prise en compte pour déterminer si vous pouvez prendre votre pension de manière anticipée et pour le montant de votre pension sur la base du salaire que vous gagniez avant de bénéficier du système de fin de carrière durant les 12 premiers mois précédant vos 60 ans (60 mois pour une interruption de carrière ) 1/5e temps). À partir de votre 60e anniversaire, le nombre de mois varie de 24 à 60 selon votre pourcentage d’interruption.

Résumé

Les fonctionnaires qui souhaitent travailler moins (ou plus du tout) durant un certain temps, sans que cela n’impacte leur pension, peuvent opter pour:

  • L’interruption de carrière (à mi-temps, à 4/5e ou totale), moyennant le respect de certaines conditions..
    Les + de 55 ans qui travaillent à temps plein peuvent réduire leurs prestations jusqu’à la pension grâce à l’interruption de fin de carrière.
  • Le congé thématique: congé parental, congé pour assistance médicale et congé pour soins palliatifs.

 

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés