Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quand un congé maladie risque d'amputer votre pension

Le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, prépare une mesure pour revaloriser les pensions. De ce fait, il apporte des méthodes de calcul différentes pour la prise en compte des périodes de maladie ou du chômage.
©AFP

Vous avez commencé à travailler jeune? Mais vous avez connu une période de maladie ou de chômage avant 65 ans... Attention, votre pension risque d'être amputée chaque mois de 113 euros. C'est ce qui ressort d'une étude de l'administration des retraites demandée par les partenaires sociaux. Selon les journaux Mediahuis, cette mesure toucherait chaque année quelque 20.000 travailleurs proche de la pension à 65 ans, soit près d'une personne sur cinq.

Le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR) a préparé une mesure qui vise à revaloriser les pensions des personnes travaillant depuis plus de 45 ans. "En soi, c'est très positif", affirme Celien ­Vanmoerkerke, spécialiste des pensions au syndicat ABVV, "mais en même temps les pensions sont revues à la baisse pour qui connaît un problème à la fin de sa carrière".

Le ministre souhaite que les travailleurs calculent différemment leur pension: actuellement, la période de chômage ou de maladie est assimilée au dernier salaire, le plus haut. A l'avenir, il propose que le calcul englobe les 45 premières années de travail, dont les salaires initiaux. Or ceux-ci étaient beaucoup plus bas il y a 45 ans.

La pension pourrait être rabotée de 113 euros par mois, affirme l'ABVV. "C'est dommage que cela touche justement ce groupe de personnes, qui n'ont déjà pas beaucoup de moyens", selon Celien Vanmoerkerke. "Cela touche des gens qui ont commencé à travailler avant leur 20 ans, des ouvriers qui ne gagnent pas beaucoup."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés