Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Une assurance obligatoire pour parer au papy-boom en Wallonie

L'assurance autonomie wallonne est fixée à 50 euros par an, comme en Flandre. Elle permettra de donner un coup de pouce de 300 euros par mois aux personnes âgées qui ne veulent pas aller en maison de repos.
©BELGA

La population wallonne âgée de 80 ans et plus passera de 188.000 individus en 2015 (5,2% de la population) à 405.000 en 2061 (11,2% de la population). Constat frappant et alarmant. Du coup, la Région wallonne souhaite vous mettre à contribution pour payer les frais liés à ce vieillissement de la population. Comment? En vous imposant une cotisation obligatoire.

♦ Combien?

50€/an
La cotisation obligatoire à la future assurance autonomie en Wallonie sera de 50 euros par an.

A partir de l'été 2017 (normalement), vous serez invités à payer 50 euros/an dans le cadre de la cotisation obligatoire à la future assurance autonomie. La cotisation -payable à la mutuelle- est fixe, mais une dose de progressivité sur base des revenus sera introduite dans le ticket modérateur (barème d'intervention du bénéficiaire), qui doit encore être décidé par le gouvernement. La mutuelle pourra mettre en place un paiement fractionné en cas de difficultés financières

♦ Qui?

Cette cotisation sera payée par les quelque 2 millions d'habitants de Wallonie de plus de 26 ans (âge moyen d'entrée dans la vie professionnelle).

♦ Pour qui?

Cet argent sera ensuite redistribué entre 107.000 bénéficiaires estimés:

ceux qui se retrouveront en perte d'autonomie en raison de leur âge
- ceux qui se retrouveront en perte d'autonomie en raison d'accidents de la vie 

♦ Pourquoi?

Le but est d'aider les personnes en perte d'autonomie, quel que soit leur âge, à bénéficier de services d'aide à domicile, ou d'un soutien en maison de repos et de soins (MR-MRS). Concrètement, les bénéficiaires recevront environ 300 euros/mois (soit 3.600 euros/an).

300€/mois
Les bénéficiaires recevront 300 euros par mois, ce qui correspond à 15 heures de prestations d'une aide-ménagère.

Ces 300 euros équivalent par exemple à 15 heures de prestations d'une aide-ménagère. Le bénéficiaire pourra choisir entre plusieurs services (aide-ménagère sociale, aide familiale ou garde à domicile).

Pour les personnes en institution (MR-MRS), l'assurance-autonomie remplacera l'APA (aide aux personnes âgées), qui est elle aussi de quelque 300 euros par mois, et interviendra dans le prix de journée. En ouvrant ainsi le mécanisme aux maisons de repos (et de soin), le gouvernement PS-cdH répond aux préoccupations des partenaires sociaux et des CPAS qui craignaient d'être davantage mis à contribution en cas contraire.

"L'objectif est aussi d'encourager l'émergence d'un secteur, celui de l'aide aux personnes", a commenté le ministre-président wallon Paul Magnette (PS).

L'assurance autonomie existe depuis 2001 en Flandre.

Les contributeurs paient également 50 euros/an, mais les bénéficiaires ne touchent que 130 euros/mois étant donné qu'ils sont plus nombreux qu'en Wallonie (où ils toucheront 300 euros/mois).

Les bénéficiaires reçoivent un chèque dont l'utilisation est laissée libre.

→ L'assurance autonomie est également en projet à Bruxelles.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés