Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Vers une nouvelle forme d'épargne-pension?

Assuralia propose d'instaurer un système permettant aux salariés d'effectuer des versements complémentaires volontaires pour leur pension dans le cadre de l’entreprise.

(mon argent) – D’ici la fin de l’année, environ trois quarts des employés et ouvriers belges cotiseront pour une pension complémentaire via leur employeur ou leur secteur, dans le cadre d’un plan collectif. Si de plus en plus d’ouvriers y ont accès, les plans existants sont souvent trop limités pour constituer une pension complémentaire adéquate. Les versements correspondent généralement à 1% du salaire. Or, les experts estiment à 5% le niveau minimal requis en vue d’une pension complémentaire décente.

Activation

Pour renforcer le deuxième pilier de pension, Assuralia propose d’instaurer une Pension Libre Complémentaire, sur le modèle de la formule pour les indépendants. "Au-delà des plans collectifs de pension complémentaire, les employeurs devraient également proposer à leur personnel d’effectuer, dans le cadre d’une structure simple, des versements complémentaires volontaires au deuxième pilier. Ces montants seraient retenus sur le salaire."

Selon Assuralia qui s’inspire de ce qui se fait à l’étranger, la formule pourrait intéresser ceux qui cotisent déjà en vue d’une pension complémentaire dans le cadre d’une assurance-groupe et les 25% de salariés qui n'en bénéficient pas encore et seraient disposés à épargner pour leur pension via leur employeur. "Comme la mesure ne s’applique qu’aux travailleurs actifs, le système est également un outil efficace dans le cadre de la politique d’activation des pouvoirs publics", précise l’union professionnelle.

Doubler la PCLI

Les indépendants peuvent déjà faire appel au système de la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PCLI). Dans certaines limites, leurs cotisations bénéficient d’un avantage fiscal. Pour faire concorder les régimes de pension complémentaire et de pension légale des indépendants, Assuralia propose de relever le forfait de 34.035 euros (pour 2010) au forfait maximal de revenus sur lesquels les indépendants doivent payer des cotisations de sécurité sociale pour leur pension légale. Pour 2010, il est de 75.246 euros, plus du double du plafond actuel.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés