Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Vite vite à la retraite (anticipée) en 2012?

Les personnes âgées de 60 ans ou plus peuvent prendre leur retraite anticipée en 2012 après une carrière de 35 ans. Si vous attendez jusqu’en 2013, votre carrière devra compter 38 années. Est-il dès lors préférable de partir à la retraite dès 2012?
Publicité
©Photo News

La réforme du système de pensions que le gouvernement Di Rupo souhaite mettre en place suscite bien des interrogations. En cause: la manière dont le nouveau ministre des Pensions Vincent Van Quickenborne (Open VLD) a communiqué. Mais aussi la rapidité avec laquelle ces mesures sont discutées et votées. Et cela s'explique: ces mesures sont pour le moins ambitieuses.

L’objectif principal est de maintenir les salariés plus longtemps au travail en les faisant partir à la retraite plus tard. L’âge légal de la pension est de 65 ans, mais les conditions applicables à la pension anticipée sont désormais plus strictes.

Désormais, on peut partir en retraite anticipée à partir de l’âge de 60 ans après une carrière de 35 ans dans le secteur privé. Pour les fonctionnaires, une carrière de 5 ans suffit. L'âge et les conditions de carrière sont graduellement relevés, pour porter en 2016 la limite à 62 ans et 40 années de carrière (voir tableau).

Nouveau règlement de pension anticipée

Année Age minimum
Carrière Exception longue carrière
2012 60 ans 35 années (privé)/5 années (public)
2013 60,5 ans 38 60 ans et 40 années de carrière
2014 61 ans 39 60 ans et 40 années de carrière
2015 61,5 ans 40 60 ans et 41 années de carrière
2016 62 ans 40 60 ans et 42 années de carrière et 61 ans et 41 années de carrière

Définitivement perdu?

Entre 2012 et 2013, premières années d’entrée en vigueur de la réforme des pensions, la condition de carrière prévoit un saut de trois années supplémentaires. Une personne de 60 ans en 2012 ayant 35 années de carrière aura encore droit à la retraite anticipée en 2012. Mais un an plus tard, en 2013, ce ne sera plus le cas. Pire: dans la mesure où elle ne remplira plus la condition de durée de carrière, elle perdra son droit à la retraite anticipée et ce, complètement jusqu’à son 65e anniversaire, lorsqu’elle pourra partir à la retraite.

Pour éviter que des personnes décident alors de partir à la retraite anticipativement et plus tôt que prévu en 2012, le gouvernement a imaginé une mesure de transition. Ceux qui ont droit en 2012 à une retraite anticipée conserveront ce droit, même après 2013.

La retraite anticipée désavantageuse pour votre assurance de groupe

Si vous envisagez une retraite anticipée, cette décision aura des répercussions négatives sur votre assurance de groupe. Le gouvernement vous imposera en effet plus lourdement si vous demandez votre capital avant votre 62e anniversaire. Actuellement, les cotisations de l’employeur sont imposées à 16,5% lorsque vous percevez le capital après votre 60e et avant votre 65e anniversaire, à 20% à votre 60e anniversaire et à 18% à votre 61e anniversaire. Entre 62 et 64 ans, le taux d’imposition demeure à 16,5%.

Les règles plus strictes applicables à la retraite anticipée à partir de 62 ans ne valent pas pour le personnel de la SNCB et de la police et les militaires.

Ceux qui ont introduit avant le 28 novembre 2012 une demande de retraite anticipée conservent également tous leurs droits, comme l’a annoncé Van Quickenborne lundi.

Les fonctionnaires récompensés seulement à partir de 62 ans

Tout comme les salariés restant actifs après leur 62e anniversaire sont récompensés par le bonus pension, les fonctionnaires qui continuent à travailler assez longtemps perçoivent une rémunération sous la forme du complément d’âge. Actuellement, cette majoration commence à courir à partir du 60e anniversaire du fonctionnaire. À compter de 2013, ce ne sera le cas qu'après 62 ans.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés