Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les parents peuvent-ils hériter de leurs enfants?

En cas de prédécès d'un enfant sans descendance ni conjoint, ses parents et ses frères et soeurs recueillent son héritage.
©Filip Ysenbaert

Si l'enfant décédé n’avait pas de descendance ni de conjoint, ni de frères ni de soeurs, sa succession reviendra à ses parents.

  • S'il n'y a ni frères ni soeurs et que le père et la mère sont encore tous deux en vie, ils héritent chacun de la moitié de la succession.
  • S'il n'y a ni frères ni soeurs et que le père et la mère sont encore tous deux en vie, ils héritent chacun de la moitié de la succession.
  • S'il y a des frères et/ou soeurs et que les parents sont tous les deux en vie, ils héritent chacun d'un quart de la succession. L'autre moitié revient aux aux frères et soeurs.
  • S'il y a des frères et/ou soeurs et qu'un seul parent est encore en vie, il recueille un quart de l'héritage. Les trois quarts restants reviennent aux frères et soeurs.

Attention, dans toutes les hypothèses, si l'enfant avait un conjoint, il a droit à une part de la succession qui est fonction du régime matrimonial qu'il avait choisi : communauté ou séparation des biens.

Pas de réserve

Attention, l'enfant peut prendre de son vivant des dispositions pour limiter ou supprimer les droits successoraux de ses parents au cas où il décéderait avant eux car la réserve des parents a été supprimée depuis le 1er septembre 2018. Cette suppression est "compensée" par une obligation alimentaire à charge de ceux qui héritent.

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés