mon argent

10 jobs pour travailler dans l'environnement

C'est la crise, des emplois vont être perdus dans les secteurs banquiers, financiers, automobiles, aériens, etc. Il est peut-être temps de vous tourner vers un secteur d'avenir: le développement durable.

Vidéo: le job d'économiste de flux

Vidéo: le job d'ingénieur en environnement

Une nouvelle économie

  • Chercheurs scientifiques : nous sommes constamment en recherche de nouvelles manières de consommer l’énergie plus durablement ou d’utiliser des alternatives plus écologiques comme les biocarburants par exemple. De nombreuses découvertes et avancées peuvent encore être réalisées dans ce domaine.
  • Spécialistes en écologie et environnement : nous devons enregistrer, analyser et connaître notre consommation d’énergie, mais aussi et surtout nos émissions de gaz carboniques. Pour ce faire, des spécialistes ayant une expertise technique et des connaissances environnementales sont primordiales.
  • Superviseurs en agriculture et sylviculture : ils ont pour rôle de faire évoluer nos cultures et nos forêts, en mettant à profit les facteurs écologiques et les potentialités naturelles, afin d’optimiser durablement les produits et les services attendus par l’homme. Ces personnes travaillent sur le terrain en relation avec les agriculteurs et toutes les personnes impliquées dans l’abattage des forêts.
  • Ingénieurs : l’ensemble des nouvelles technologies exigées par le développement durable nécessite des heures d’investissement de la part de différents types d’ingénieurs (civils, chimiques, environnementaux, en électricité). Par exemple, ils sont chargés de la conception des éoliennes.
  • Architectes : la maison de l’avenir est passive. Autrement dit, elle ne requiert pas l’ajout d’un système de chauffage alimenté par les énergies fossiles. Les architectes doivent donc tout mettre en œuvre pour réaliser des constructions efficaces en matière de consommation d’énergie. Ils doivent également privilégier le recours à des matériaux durables.
  • Entrepreneurs : grâce à la fiscalité verte, de nombreux particuliers profitent de l’opportunité pour rénover leur habitation et la rendre nettement plus écologique dans certains cas. Ils privilégieront donc des entrepreneurs favorisant l’intégration de procédés et conceptions écologiques.
  • Consultants : les consommateurs font davantage attention aux entreprises faisant des efforts en matière de sauvegarde de l’environnement. Un argument de plus en plus utilisé par le marketing des sociétés. Elles souhaitent montrer une image d’entreprise engagée et responsable. Elles ont donc besoin de réaliser des audits environnementaux pour tenter de réduire leurs empreintes écologiques et réduire par exemple, l’émission de pollution dans leurs processus de fabrication.
  • Responsables environnementaux : l’émergence d’une conscience écologique a fait naître un nouveau poste au sein des entreprises. De nombreuses sociétés ont délégué la responsabilité des tâches écologiques à un ou plusieurs de leurs employés. Par exemple, ceux-ci sont chargés de s’assurer du bon suivi des engagements pris par l’entreprise en matière de réductions des gaz à effet de serre. En outre, ils travaillent en collaboration avec l’ensemble des départements de l’entreprise mais également avec des consultants externes.
  • Animateurs-éducateurs à l’environnement : ils ont pour but de modifier le comportement de tout un chacun vis-à-vis du développement durable. Leur travail est très utile dans les écoles et permet de sensibiliser les enfants aux bonnes pratiques environnementales dès leur plus jeune âge.
Plus d'astuces carrière?

Consultez aussi le site de references.be

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect