Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

5 conseils pour rester calme au boulot

Trop de pression au bureau, un patron franchement désagréable. La coupe est pleine, vous êtes à deux doigts de sortir de vos gonds. Voici quelques conseils pour éviter d’en arriver là.
Publicité

(netto/usnews) – Les frustrations au travail, il n’y a rien d’anormal à cela. Souvent, elles passent comme le reste ou vous trouvez en tout cas le moyen de faire avec. Mais parfois, la rancœur est impossible à évacuer et vous vous sentez comme une couscoussière  sur le point d’exploser. L’idéal serait certes de vider carrément votre sac avec les personnes concernées.

Si vous joignez le geste à la parole, il y a fort à parier qu’on ne vous laissera d’autre choix que celui de prendre la porte. En général, un patron tolère difficilement ce genre d’éclat de la part d’un membre du personnel. Si vous sentez que vous risquez de perdre votre sang-froid, ces conseils vous aideront à le retrouver.

1. Prenez un bol d’air. Lorsque vous sentez les émotions prendre le dessus, quittez la pièce un moment. Faire le tour du bloc, rien de tel pour garder la tête froide ! Si vous frisez le point d'ébullition tous les jours, le mieux est peut-être de changer de crémerie. Mais avant d’en arriver là, sortez vous dérouiller les jambes et profitez-en pour chercher des pistes de solution.

2.  La nuit porte conseil.  Au bureau, tout est urgent ou presque. Il faut réagir tout de suite, même à l’e-mail le plus banal. Pris dans cet engrenage, on cède facilement à l’envie de répondre abruptement lorsque l’on est titillé sur une chose qu’on a du mal à digérer. Au lieu de démarrer au quart de tour, laissez les choses se décanter. Ne réagissez pas avant le lendemain, après avoir pris le temps de réfléchir à ce que vous allez dire et faire. S’il s’agit d’un e-mail, c’est d’autant plus important qu’il pourrait être utilisé contre vous.

3. N’enfoncez pas le clou. Dans le feu de l’action, on est vite tenté de redéballer tout ce que l’on a sur le cœur ou de chercher à avoir le dernier mot.  Pour votre interlocuteur, cela peut être la goutte d'eau qui va faire déborder le vase. Pour éviter la guerre, le meilleur moyen est de ne pas déterrer la hache. La limite entre assertivité et agressivité est mince et il est important que vous sachiez jusqu’où ne pas aller trop loin.

4. Pensez à quelque chose d’agréable. Lorsque l’on est sur le point de péter les plombs, on voit souvent tout en noir.  Inversez la vapeur, pensez à quelque chose de positif.  N’importe quoi, pourvu que cela vous aide à passer outre les remarques désobligeantes.

5. Faites preuve de respect. N’oubliez pas cette règle d’or: "Traitez la personne contre laquelle vous êtes en colère comme vous aimeriez qu’elle vous traite". C’est ainsi que vous marquerez le plus de points.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés