Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité
Publicité

8 erreurs à éviter lors d'un entretien d'embauche

Après avoir écumé de nombreuses offres d'emplois et envoyé des dizaines de CV, vous décrochez enfin une interview. Un job est à votre portée, c'est à vous de jouer. Mais attention aux gaffes.
Décocher un
premier emploi
Comment faire?

(mon argent) – Le jour-J est arrivé. A 14h précises, vous serez face à un employeur potentiel. En vous préparant un minimum et en évitant certains comportements, vous devriez normalement avoir de grandes chances de vous faire engager.

En effet, vu le contexte économique actuel, le recruteur a certainement dû passer des centaines de CV en revue. Souvenez-vous en, si vous perdez soudainement confiance en vous: vous êtes l'un des rares heureux élus à avoir eu la chance de décrocher un entretien d'embauche.

Bien entendu, vous devez encore suffisamment bien vous vendre pour être sûr de vous faire engager. Mon Argent vous aide et passe en revue les gaffes à éviter.

1. Arriver trop en avance

C'est bien connu, vous ne devez jamais arriver en retard à un entretien d'embauche. Mais arriver trop tôt peut également être une attitude mal perçue. Interviewé par le magazine Business Week, Susan R. Summers, une spécialiste des ressources humaines a déclaré: "cela pourrait mettre mal à l'aise les entreprises orientées davantage vers un service client. Ceux-ci pourraient vous voir patienter pendant 45 minutes et ce n'est pas spécialement bon pour l'image de l'entreprise". Si vous n'avez pas le choix et que vous êtes en avance, patientez dans votre voiture ou faites un tour aux abords de l'entreprise. Mais surtout, arrivez maximum 5 minutes à l'avance.

2. Ne pas vous préparer suffisamment…

Questions
prévisibles
En savoir plus

Même si le recruteur vous demandera de vous décrire et de parler de vous, il vous posera tout de même quelques questions assez précises comme: "quel est votre principal défaut?", "quel est votre principale qualité?", "aimez-vous le travail en équipe?", "avez-vous été amené à résoudre des problèmes dans votre précédent travail?", etc. Pensez déjà aux réponses avant de passer votre interview, vous éviterez ainsi de trop réfléchir pour répondre à une question.

3. … ou connaître vos réponses par cœur

Questions
à banir
En savoir plus

Toutefois, vous ne devez pas non plus vous empêcher d'avoir un temps de réflexion pour répondre à une question. Mais évitez à tout prix de répondre à votre interlocuteur de manière trop rapide et surtout, d'avoir l'air de réciter un texte appris par cœur. Autrement dit, au moment de vous préparer, pensez aux grandes lignes de vos réponses et ne les mémorisez pas mot pour mot. Vous devez rester naturel au maximum…

4. Se mettre trop à l'aise

… mais pas trop quand-même. Si vous avez l'habitude de vous mettre à votre aise partout où vous allez, évitez cela le jour de l'entretien. Même si votre interlocuteur semble être "cool" et décontracté, vous devez garder une posture irréprochable. Si vous vous affalez sur votre chaise, si vous posez vos coudes sur la table en plaçant votre tête entre vos mains ou si vous commencez à vous étirer, c'est perdu d'avance. Et bien entendu, il est hors de question de décrocher votre téléphone. Il ne devrait même pas sonner durant l'entretien.

5.  Se tromper de tenue

Une étude menée auprès de trois mille recruteurs pour le site américain CareerBuilder a élu comme erreur la plus grave celle de se tromper de tenue le jour de l'entretien. Morceau choisi dans une liste des pires gaffes faites par les postulants américains: "un candidat portait un survêtement lors d'un entretien pour un poste de vice-président financier", a expliqué un recruteur. Si vous voulez éviter de faire des impairs, renseignez-vous au préalable sur les codes de la profession et de l'entreprise. Par exemple, il est logique de privilégier des coupes classiques si vous postulez dans le secteur de la finance. Vous pouvez vous permettre un peu plus d'originalité si vous envisagez de travailler dans le secteur de la publicité. Enfin, évitez de vous rendre à votre entretien muni d'un sac à dos.

6. Médire sur votre précédent employeur

Ne mentez pas
durant l'entretien
Pourquoi?

Les propos négatifs tenus par les candidats à l'égard de leur actuel ou ancien patron arrivent en deuxième position des erreurs les plus graves répertoriés par les recruteurs américains. "Si l'on vous demande de parler de votre pire journée de travail ou d'une situation difficile, ne vous permettez pas de critiquer outrageusement votre ancien employeur ou compagnie", recommande Susan R. Summers. Donald Trump, le multi-milliardaire américain, déteste d'ailleurs ce genre de comportement: "je faisais l'entretien final d'un candidat que je voulais déjà engager, mais cette personne a commencé à dire du mal de son ancien employeur, et je ne l'ai pas recruté: ce que je hais le plus c'est les gens non fidèles, cette personne n'aura sûrement pas de problème à dire du mal de moi devant son prochain employeur. Si une personne médit de son employeur, elle n'est pas digne de confiance!".

7. Susciter la pitié

Les recruteurs sont à la recherche d'employés motivés et enthousiastes. Si vous vous adressez à eux de manière à susciter une certaine forme de pitié alors vous pouvez être sûr de rater votre entretien d'embauche. Même si le chômage n'est pas une période des plus amusantes, ce n'est pas une raison pour susciter la pitié du recruteur. Ne lui faites surtout pas penser qu'il est votre dernier espoir. C'est la meilleure manière de rapidement baisser dans son estime. Il ne vous verra alors plus comme un battant et vous oubliera bien vite au moment de recruter un candidat.

8. Harceler les ressources humaines

Si vous avez passé avec succès un premier entretien d'embauche, vous serez sans doute amené à en passer un ou deux autres supplémentaires au sein de la même entreprise. Souvent, le responsable des ressources humaines vous promet de vous rappeler dans les plus brefs délais pour vous tenir au courant du résultat final. Si cela ne devait pas arriver, prenez contact avec lui pour avoir des nouvelles. Toutefois n'exagérez pas. Si vous n'obtenez aucune réponse au bout de trois ou quatre tentatives par e-mail ou téléphone, alors il sera temps pour vous d'aller postuler ailleurs.

Ne vous affichez pas trop sur le web

Les recruteurs ont de plus en plus tendance à parcourir le web à la recherche d'informations personnelles sur vous. Par conséquent, si vous disposez d'un blog ou d'une ou plusieurs pages personnelles (MySpace, Facebook), restez convenable. Dans la mesure du possible, gardez vos opinions pour vous auquel cas, cela pourrait vous coûter le job de vos rêves. En effet, selon Bakchich, un candidat à un poste de journaliste pour le quotidien gratuit 20minutes n'aurait pas été embauché par la rédaction suite a des écrits postés sur Internet quelques années auparavant. Il y critiquait la publicité, des propos mal perçus pour un journal entièrement financé par ce secteur.

Plus d'astuces carrière?

Consultez aussi le site de references.be

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés