Prolongation de l'indemnité maladie pour les 65 +

©Bloomberg

Le gouvernement veut que les travailleurs de plus de 65 ans puissent bénéficier jusqu'à six mois d'indémnité maladie avant d'être déclaré pensionnés.

Cela ne concerne actuellement pas des milliers de personnes (300 seulement), mais avec le recul de l’âge de la pension, cela pourrait gonfler sérieusement… Vendredi, le conseil des ministres va se pencher sur une des mesures inscrites dans l’accord de l’été, à savoir l’extension de l’indemnité maladie pour les salariés de plus de 65 ans.

Les travailleurs en incapacité de travail après 65 ans bénéficieront encore de leurs indemnités pendant 6 mois.

Quel est l’objectif? Inciter les gens à travailler plus longtemps, même s’ils tombent malades. Actuellement, on ne compte que 3.479 salariés travaillant au-delà de l’âge de 65 ans, rapportait hier La Libre. Le ministre des pensions veut booster ce chiffre. Comment? Actuellement, les travailleurs qui poursuivent leur carrière après 65 ans, mais qui connaissent un couac de santé, se voient d’office mis à la pension au terme du premier mois de maladie. Même s’ils désirent continuer à travailler une fois rétablis. Un principe qui risque de poser beaucoup de problèmes dans le cadre de l’allongement des carrières.

Le ministre des pensions Daniel Bacquelaine propose donc, avec sa collègue de la santé Maggie De Block, que les travailleurs en incapacité de travail après 65 ans bénéficient encore de leurs indemnités pendant 6 mois, en plus du premier mois payé par l’employeur. Et c’est seulement après cette (longue) période qu’ils seraient déclarés pensionnés s’ils sont toujours en arrêt de travail.

Le projet de loi prévoit une autre disposition de nature à soutenir les travailleurs: la période d’invalidité sera assimilée pour le calcul de la pension, promet Daniel Bacquelaine. Selon lui, cette mesure permettra une économie de 14,6 millions en 2020.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content