Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

A qui profite le succès des ventes directes?

En pleine expansion actuellement, ce type de vente constitue une aubaine si vous souhaitez diversifier vos activités. Et en tant que consommateur? Mon Argent vous conseille pour ne pas vous laissez piéger par les homeparty's.

(mon argent) - "S'il existe un secteur où la crise économique se fait à peine sentir - voire profite de cette crise -, c'est bien celui de la vente directe" indique la Fedis (fédération de la distribution) dans son dernier communiqué. En effet, l'activité y est en pleine expansion tant en chiffre d'affaires qu'en nombre de personnes occupées. Par vente directe, on entend les "homeparty's" (77%), la vente porte-à-porte (9%) et la vente à domicile lors de laquelle le vendeur fixe préalablement rendez-vous à son client potentiel avant de lui rendre visite (14%), précise la Fedis.

Diversifiez vos activités…

Signe des temps, les indépendants exerçant une activité complémentaire (+10%) et les indépendants occasionnels (+11%) sont les plus nombreux à s'engager dans ce secteur qui occupaient en 2008 plus de 21.000 personnes. Le secteur procure peu d'emplois salariés, a fortiori à temps plein. La toute grande majorité (93%) de ces vendeurs sont indépendants et exercent cette activité, en plus d'une autre. "Beaucoup de personnes sont prêtes à travailler le soir pour gagner un salaire d'appoint et ainsi augmenter leurs revenus en ces temps de crise économique", note encore la Fedis.

Même les bons salariés ne sont plus sûrs de leur place en ces temps de crise. De nos jours, il est rare de faire carrière dans la même entreprise. Les travailleurs changent de plus en plus souvent d’emploi ou effectuent plusieurs emplois en même temps. Des travailleurs exigeants? Pas nécessairement, c’est aussi une question de dispersion des risques en ces temps économiques incertains. Découvrez le multijobbing ou comment gagner de l'argent grâce à votre hobby.

…et optez pour un secteur lucratif

En 2008, la vente directe a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7%, à 147 millions d'euros, une hausse largement due à la hausse du nombre de vendeurs, le montant moyen dépensé par chaque client ayant baissé (de 51,15 euros en 2007 à 49,6 euros en 2008). Les ustensiles de cuisine et les cosmétiques occupent chacun un bon quart de l'offre du secteur. Les bijoux 16%, les produits d'entretien et les livres chacun 8%, les textiles 4%, les vins 2% et les services en général 6%.

Home party: ne vous laissez pas piéger

Cette formule conviviale ne doit pas pour autant vous pousser à l'achat. En effet, combien de boîtes "Tupperware" n’avons-nous pas achetées après s’être laissé appâter par un discours bien emballé, dans l’émulation d’une ambiance sympa? Mon argent vous livre les conditions à respecter dans le cadre d'une telle vente. Lisez notre article. En outre, découvrez comment les commerciaux font pour influencer vos décisions d'achat et déjouez leur stratégie. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés