Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Boulot: l'homme ressent plus la pression que la femme

Les indépendants ressentent le plus la pression temporelle. Les hommes ressentent plus la pression par rapport à la vie professionnelle que les femmes. Une enquête tente de mieux comprendre le rapport du Belge au temps...
©Photo News

Des chercheurs de l'UCL et de la VUB, soutenus par la BELSPO (Politique scientifique fédérale), viennent de rendre publique une enquête sur le rapport au temps, qu'il soit professionnel ou privé.

Il ressort de l'enquête que les personnes travaillant moins de vingt heures par semaine sous-estiment leur temps de travail par rapport à celles travaillant plus de quarante heures.

Le mercredi après-midi de congé est aussi fort prisé par la femme en couple avec enfant travaillant dans le secteur public, le vendredi pour la personne âgée de 55 à 64 ans et le lundi pour le même type d'âge ayant un statut d'employé dans le secteur privé. Autre constat: 90% du travail rémunéré se déroule entre 06h00 et 19h00, 3,3% en soirée, 2,9% la nuit, 3,1% le samedi et 1,4% le dimanche.

Concernant la valorisation du temps, l'homme ressent plus la pression par rapport à sa vie professionnelle que la femme, pour qui "la vie familiale est plus au centre de ses préoccupations, surtout chez la femme en couple avec un niveau d'éducation intermédiaire âgée entre 30 et 44 ans", précise Bernard Fusulier, co-promoteur de l'enquête et professeur de sociologie à l'UCL. "Elle est donc plus impliquée dans la supervision du temps de travail de l'enfant." Plus le nombre d'enfants augmente, plus les parents sont impliqués dans le suivi des devoirs à la maison. Quant à l'indépendant, travaillant en soirée, il ressent le plus la pression temporelle.

Vous ressentez trop de pression? Vous souhaitez changer de job? Lisez

"Un an pour changer de job", notre blog sur la reconversion professionnelle

Pour cette enquête, les chercheurs ont fusionné trois bases de données: celles de l'Enquête sur les forces de travail (Labour Force Survey - LFS), de l'Enquête emploi du temps (Time Use Survey - TUS) et celle sur la grille du travail (Work Grid - WG). "Cette fusion de données a été rendue possible grâce la récolte auprès d'un même échantillon", explique Bernard Fusulier.

Tous les résultats, par sexe, tranche d'âge et niveau d'études, sont disponibles ici

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés