Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

C'est la crise. Que fait-on pour votre entreprise?

De plus en plus d'entreprises et d'indépendants rencontrent des difficultés à faire tourner leurs affaires durant la crise. Mais des aides existent, qui peuvent vous faire éviter la faillite...

 

(mon argent) - Au cours du mois de mai, pas moins de 741 faillites ont été prononcées en Belgique, ce qui représente une hausse de 17% par rapport à mai 2008, d'après la société Graydon. De janvier à mai, 4.118 faillites ont été prononcées, soit 22% de plus que sur la même période de 2008. Et c'est l'emploi qui paie le prix fort de cette déferlante de faillites. Depuis le début de l'année, on déplore la perte de 10.194 emplois pour cause de faillite. C'est 40 %de plus qu'il y a un an.

Malgré ces statistiques sombres, il existe des aides destinées à tout entrepreneur (indépendant, TPE, PME,…) en difficulté.

Prêts pour TPE et PME

 

 

 

Trouvez un crédit
malgré la crise

Lisez ici nos astuces

 

 

 

La Banque européenne d'investissement (BEI), bras financier de l'UE, va augmenter d'un tiers ses prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) cette année, à 10 milliards d'euros, a indiqué à l'AFP le secrétaire d'Etat français chargé des PME, Hervé Novelli. L'annonce a été faite par le président de la BEI, Philippe Maystadt, lors d'une réunion des ministres européens chargés de la compétitivité, à laquelle participait M. Novelli.

M. Maystadt a aussi annoncé son intention de proposer au conseil des gouverneurs de la BEI, lors de sa prochaine réunion le 9 juin, de porter de 60 à 70 milliards d'euros par an l'enveloppe globale des prêts pour la période allant jusqu'à 2011, selon M. Novelli. Ce montant recouvre les prêts pour les PME, mais aussi ceux octroyés pour des investissements de grandes entreprises dans les infrastructures ou les technologies respectueuses de l'environnement.

La BEI ne prête pas l'argent directement aux entreprises, mais à des banques commerciales qui elles-mêmes l'utilisent pour accorder aux sociétés visées des prêts à de meilleurs taux, car une partie du risque est assumée par la BEI. Alors que les banques sont réticentes à délier les cordons de la bourse, c'est maintenant un fait avéré, ce type d'aide facilitant l'accès aux financements est le bienvenu. 

Assurance-faillite pour indépendants

 

 

 

Chômage économique:
quid de vos revenus?

La suite

 

 

 

Dorénavant, les employés mais aussi... les indépendants peuvent avoir recours au chômage temporaire. La Chambre a adopté un amendement à l’avant-projet de loi portant des dispositions diverses en matière d’emploi pendant la crise. La mesure prévoit un élargissement temporaire de l’actuelle assurance-faillite aux indépendants pénalisés financièrement par la crise économique.

 

 

 

 

 

Concrètement, les indépendants, même s'ils ne sont pas faillis, peuvent faire appel une fois dans leur vie à l’assurance faillite, en introduisant une demande auprès de leur caisse d’assurances sociales (jusqu'au 31.12.2009, prolongation éventuelle jusqu'au 31.12.2010). Cette "assurance faillite" garantit sous certaines conditions le maintien de vos droits en matière de prestations familiales et de soins de santé durant quatre trimestres au maximum, sans pour autant devoir payer des cotisations sociales. Par ailleurs, une indemnité pourra vous être allouée durant une période maximum de douze mois. Le montant sera celui de l'assurance-faillite, à savoir :

 

 

 

 

  • sans personne à charge: 893,81 euros par mois;
  • avec personne à charge: 1.178,09 euros par mois.

Une évaluation périodique de la situation de l’indépendant sera réalisée pour vérifier si l’octroi de l’indemnité est toujours justifié. Un arrêté royal délibéré en Conseil des Ministres déterminera les modalités d’application de la mesure. Pour le 1er juillet au plus tard, les indépendants pourraient y faire appel. Affaire à suivre !

 

 

 

 

 

Dossier Starters

Malgré des conditions et une conjoncture difficile, tout est mis en œuvre pour vous permettre de lancer et de faire prospérer votre propre affaire. Mon argent vous donne quelques astuces pratiques pour obtenir des prêts et améliorer vos chiffres de vente même en période de crise.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés