Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

De combien votre salaire va-t-il augmenter les prochains mois?

Les salaires dans différents secteurs du privé, dont l'important secteur bancaire, seront bientôt indexés en raison de la forte inflation actuelle. Les premières augmentations auront lieu en mai. Pour la fonction publique, il faudra attendre le mois de juin.
©Photo News

C’était attendu: le prochain dépassement de l'indice pivot devrait se produire plus tôt que prévu. Si l'on se réfère aux dernières prévisions d'inflation publiées cette semaine par le Bureau fédéral du Plan, et qui font état d'une forte hausse, cela devrait avoir lieu dès le mois de mai, alors qu'auparavant, le dépassement était annoncé pour juillet.

Si les nouvelles prévisions se confirment, les allocations sociales et les salaires dans la fonction publique seront augmentés de 2% respectivement en juin 2016 et en juillet 2016.

Indexation des salaires dans le secteur privé

La forte inflation (2,24% en mars, soit le plus haut niveau depuis 2012) touche évidemment aussi le secteur privé. "C’est particulièrement le cas pour les salaires dans des secteurs où ils sont indexés mensuellement ou tous les deux mois", explique Geert Vermeir, manager du Centre de connaissances juridiques de SD Worx. Le saut d'index sera ainsi de l'histoire ancienne pour ces secteurs dès le mois prochain.

Les salaires seront donc adaptés à l'inflation au mois de mai. Les salaires des travailleurs du secteur bancaire, l'un des plus importants du pays, augmenteront de 0,29% en mai, selon les prévisions du prestataire de services RH. En juillet, ils bondiront de 0,65% puis de 0,27% en septembre.

Même principe pour les salariés des entreprises fournissant de l'électricité et du gaz: +0,28% en mai et +0,31% en juin.

Voici toutes les augmentations attendues en mai, sur base des prévisions SD WORX qui estime l’inflation du mois d’avril à 1,98% et l’indice santé du mois d’avril à 103,61 :

Légende:
(T) = L'adaptation s'applique aux salaires barémiques et aux salaires réels.
(M) = L'adaptation se calcule sur le salaire barémique. La différence entre le salaire réel et ce salaire barémique est maintenue.                    
(B) = L'adaptation s'applique uniquement aux salaires barémiques. Elle ne vaut pas pour les salaires réels qui sont supérieurs aux nouveaux salaires barémiques.        

Source : SD WORX

… mais seulement en janvier pour la CP 200

La forte inflation actuelle implique un relèvement des salaires plus rapide et plus important. Mais attention: au sein de la CP 200, la commission paritaire auxiliaire pour employés, qui concerne plus de 400.000 travailleurs, les salaires ne sont adaptés qu'une fois par an, au mois de janvier.

Si SD Worx envisageait auparavant une augmentation de 0,94% en janvier 2017, le prestataire de services RH évoque maintenant une hausse de 1,69%, compte tenu de la forte inflation enregistrée en mars.

L'indexation salariale pour les nuls

La Belgique et le Luxembourg sont les seuls pays au monde à pratiquer une indexation automatique des salaires. En principe, lorsque les prix augmentent, le salaire des Belges augmente également. Mais quand  exactement? La réponse dépend de l’indice santé lissé. C’est lui qui détermine si le coefficient de majoration utilisé pour le calcul des salaires et des allocations sociales doit être ajusté.

Pour comprendre, il faut d’abord définir l’indice des prix à la consommation et l’indice santé.

L’indice des prix à la consommation mesure l’évolution des prix des biens et services consommés par les ménages belges. Autrement dit, il reflète l’évolution du coût de la vie. Il se base sur un panier reprenant les principaux biens et services.

L'indice santé, correspond au  panier des biens et service de l’indice des prix à la consommation dont on a retiré 4 types de produits : l’alcool, le diesel, l’essence et le tabac.

L’indice santé lissé correspond à la moyenne des indices santé des 4 derniers mois.

Mais afin de relancer l’économie du pays, alors que les salaires belges augmentent plus rapidement que ceux des pays voisins, la Belgique a adopté en avril 2015 un saut d’index de 2%. Depuis, l’indice lissé est bloqué à 100,66, ce qui empêche toute augmentation salariale. Un déblocage interviendra quand l’indice de référence atteindra ou dépassera 100,66. Cet indice de référence correspond logiquement à l’indice lissé x 98%.

Par exemple, SD WORX prévoit un indice santé à 103,61 pour le mois d’avril 2016. Le SPF Economie a déjà communiqué les indices santé suivants: janvier (102,42), février (102,53) et mars (103,47). La moyenne de ces 4 indices donne un indice santé lissé à 103. Pour atteindre l’indice de référence, il faut multiplier 103 par 98%. Bingo: le résultat donne 100,95, ce qui est supérieur à l’indice lissé bloqué à 100,66. C’est donc reparti pour l’indexation automatique des salaires à partir du mois de mai !

Notez enfin que l’indice-pivot, qui fait office de seuil d’ajustement pour les allocations sociales et les salaires de la fonction publique, est fixé préalablement par les autorités. Le 1 janvier 2013, il a été arrêté à 101,02. Au train où va l'inflation, il sera donc très certainement dépassé par l’indice santé lissé en mai comme le prévoit le Bureau fédéral du Plan.

[Suivez Caroline Sury sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés