Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Démissionner, chercher ou changer d'emploi au temps du coronavirus

40% des travailleurs ne comptent pas changer d’emploi dans le contexte actuel de la crise du coronavirus. Pour les 60% restants, est-ce le moment de démissionner ou de prendre de nouvelles fonctions?
Il est toujours possible de trouver un nouvel emploi, malgré la crise du coronavirus. ©BELGAIMAGE

18% des travailleurs belges ont peur de perdre leur emploi à la suite de la crise du coronavirus. C’est ce qui ressort du baromètre annuel d’Acerta publié ce lundi. La mobilité des travailleurs est elle aussi affectée par la crise, 40% d’entre eux ne comptent pas changer d’emploi pour l’instant, même si une opportunité se présentait. Mais qu’en est-il si vous envisagiez de démissionner ou de chercher un emploi, ou si vous deviez prendre de nouvelles fonctions? 

1. Chercher un emploi

Si les offres d’emplois sont moins nombreuses qu’il y a encore quelques semaines, ce n’est pas pour autant que vous ne trouverez pas votre bonheur. "Les candidats à la recherche d’un nouveau défi ont pour l’instant un peu moins de choix", indique Joël Poilvache, directeur chez Robert Half, entreprise de recrutement. Mais c'est toutefois "un bon moment pour chercher, réfléchir à son plan de carrière, à ses critères de recherche, identifier des entreprises que l’on aimerait rejoindre…", conseille Nathalie Mazy, business director chez Mercuri Urval.

40%
.
40% des travailleurs belges ne comptent pas changer d’emploi pour l’instant.

Il est toujours possible de mener des entretiens d’embauche par vidéoconférence. Par exemple, "la plupart de nos postes permanents pour les profils financiers restent ouverts et les clients sont prêts à les gérer de manière virtuelle. Les entreprises qui poursuivent leur recrutement disposent désormais d'un avantage pour attirer des employés talentueux, puisqu'il y a moins de concurrence", explique Joël Poilvache.

2. Démissionner

Il est bien sûr possible de démissionner, que vous soyez en télétravail, au chômage économique ou tout simplement au travail. Les modalités, comme la période de préavis, sont toujours d’application. "Mais sans la perspective d’un nouvel emploi, je ne recommanderais pas de démissionner", indique le directeur de Robert Half. 

3. Prendre de nouvelles fonctions

Les nouveaux collaborateurs peuvent prendre leur fonction durant le confinement, même si cela s’avère moins facile que d’habitude. "De nombreux employeurs ont dû reporter l’arrivée de nouveaux travailleurs à juin voire plus tard, car il était impossible de les recevoir dans ces conditions", pointe Grégory Renardy, directeur Belgique chez Michel Page.

"De nombreux employeurs ont dû reporter l’arrivée de nouveaux travailleurs à juin, voire plus tard."
Grégory Renardy
Directeur Belgique chez Michel Page

Mais pour certaines fonctions, "il est certainement possible de démarrer complètement à distance. Par exemple, nous avons récemment eu un candidat qui a pu récupérer sa voiture de société sur le parking de l'entreprise. Il y a trouvé un ordinateur portable et un smartphone. Le processus d’intégration était entièrement réalisé à distance", explique Joël Poilvache.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés