Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

L’avantage imposable de la voiture de société jusqu’à cinq fois plus élevé

L’avantage de toute nature d’une voiture de société coûte parfois cinq fois plus cher qu’il y a deux ans. Telle est la conclusion de la société de leasing LeasePlan après l’analyse de la politique du gouvernement Di Rupo.
©Sofie Van Hoof

En vue des prochaines élections, la société de leasing LeasePlan a réalisé un tour d’horizon de la politique du gouvernement Di Rupo en matière de voitures de société. Depuis le 1er janvier 2012, les règles de calcul de l’avantage imposable de ce type de voiture ont été profondément remaniées. "83% des Belges qui ont une voiture de société paient plus après les réformes du gouvernement Di Rupo. Là où la facture est la plus lourde, c’est pour les cadres inférieurs et les employés avec une fonction extérieure", explique Michel Van den Broeck, Managing Director chez LeasePlan Belgium.

44% en moyenne

Les voitures qui sont les plus sévèrement sanctionnées selon LeasePlan sont les voitures hybrides et les voitures électriques. Cela provient de leur valeur catalogue élevée.

En moyenne, les travailleurs belges avec une voiture de société voient leur avantage taxable augmenter de 44% la première année d’un contrat de leasing. Sur base annuelle, cela signifie une augmentation de 893 euros, à 2.887 euros.

LeasePlan observe une tendance générale au ‘downsizing’ depuis la nouvelle réglementation. Cela ne signifie pas nécessairement le choix d’une voiture plus petite, mais bien qu’on opte pour une motorisation plus faible, étoffée ou non d’options supplémentaires.

Prix catalogue nettement plus élevé

Prix catalogue nettement plus élevé

Les nouvelles règles fiscales sont importantes pour celui qui a à sa disposition une voiture de son employeur ou de sa société. Celui qui peut utiliser la voiture aussi pour ses besoins privés obtient un avantage taxable.

L’avantage imposable – qu’on appelle dans le jargon un avantage de toute nature – est fixé de manière forfaitaire. Depuis le 1er janvier 2012, le forfait ne dépend plus de la distance entre le domicile et le lieu de travail, mais de la valeur catalogue.

"La valeur catalogue dont on tient compte depuis le début 2012 dans la formule de calcul conduit à ce que l’avantage imposable peut parfois atteindre 5 fois l’ancien avantage à déclarer, lorsqu’on tenait encore compte des kilomètres domicile-travail", indique-t-on chez LeasePlan.

La première année où on roule avec la voiture, on prend la valeur catalogue totale. Ensuite, il y a une dégressivité: la valeur catalogue diminue de 6% chaque année, sans jamais pouvoir descendre en dessous de 70% de la valeur de départ.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés