Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Le congé parental 1/10e séduit les papas

Un demi-jour par semaine ou un jour toutes les 2 semaines: la nouvelle formule séduit autant les papas que les mamans.
Le congé à 1/10 risque de ne pas suffire si l'enseignement à distance est prolongé durant la prochaine année scolaire. ©Belgaimage

Un an après son introduction, le système du congé parental 1/10 remporte un franc succès. Dans le secteur privé, un travailleur sur 500 a pris un demi-jour de congé parental au mois de juin, constate le groupe de services RH Acerta, sur la base de chiffres concernant plus de 32.000 employeurs.

Cette formule qui permet aux parents de se libérer un demi-jour par semaine ou un jour toutes les deux semaines pour garder les enfants, sans subir de perte salariale importante, séduit pratiquement autant de pères que de mères. À la différences d’autres formes de congé parental qui restent plus populaires auprès des femmes.

Le gouvernement a imaginé ce système pour flexibiliser le congé parental, et notamment pour répondre aux besoins des parents séparés. Auparavant, il fallait prendre au moins un jour par semaine.

Quatre fois plus qu'il y a un an

Durant les trois premiers mois qui ont suivi son lancement, seuls 0,05% des travailleurs belges du secteur privé ont pris ce congé parental 1/10. Au fil des mois, sa popularité s’est affirmée. Un an plus tard, en juin 2020, ce taux a grimpé à 0,20%, soit quatre fois plus. Dans la tranche d’âge des 25-45 ans où la parentalité est la plus probable, la proportion atteint 0,33%.

1/2
jour par semaine
Le congé parental 1/10 permet de prendre un demi-jour par semaine ou un jour toutes les deux semaines. Idéal pour les parents séparés.

Et si ce congé parental à 1/10 requiert l’accord de l’employeur, cela ne semble pas freiner sa percée.

Pas suffisant en période corona?

"Un nombre toujours croissant de travailleurs préfère cette forme de congé parental à toutes les autres options proposées. Les travailleurs ont d’ailleurs continué à opter pour le congé parental 1/10, même en ces temps récents de chômage temporaire et de congé parental corona", commente Amandine Boseret, conseillère juridique chez Acerta .

Le recours au congé parental 1/10 pourrait être impacté par le coronavirus durant la prochaine année scolaire, observe la spécialiste. "Il semble, en effet, que les écoliers resteront plus d’un demi-jour par semaine à la maison si l’enseignement à distance se prolonge. Or, un-demi jour ne suffit pas pour prendre en charge les enfants…"

Malgré la période incertaine et inhabituelle que nous vivons, les tendances observées jusqu’ici laissent toutefois présager que cette formule de congé parental gagnera encore en popularité, estime Acerta.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés