Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Les avantages et les inconvénients du télétravail

Près de la moitié des employés souhaiteraient pouvoir travailler à domicile. Quelles sont les implications du télétravail?
Publicité

(mon argent) - Pas moins de 54% des employés qui ne télétravaillent pas encore à l’heure actuelle souhaitent tenter l’expérience. C’est ce que révèle l’enquête menée, en octobre 2010, à l’occasion de la Journée nationale du télétravail. Les principales motivations des intéressés? "Les travailleurs veulent échapper certains jours aux déplacements domicile-entreprise pour gagner du temps. Ils cherchent en effet un meilleur équilibre entre profession et vie privée. Simultanément, les candidats espèrent pouvoir mieux se concentrer sur leur tâche. On pourrait croire que la famille est une source de distractions mais les salariés opèrent souvent dans des bureaux paysagers encombrés et fréquentés, où la concentration n’est pas toujours facile. Le domicile est plus tranquille à condition de s’entendre quant aux périodes de boulot. Impossible en effet de travailler tout en surveillant les enfants", explique le professeur Michel Walrave (UA), co-auteur de l’enquête et déjà à l’origine du projet "Travailler autrement".

Indisponible à la maison

Le télétravail améliore-t-il l’équilibre entre vie privée et professionnelle? L’universitaire met en garde: "Au début, le télétravailleur en met un coup pour prouver qu’il reste aussi efficace qu’au bureau. Il faut un certain temps pour savoir si le télétravail vous convient, ainsi qu’à votre famille. Avant de commencer, concertez-vous avec vos proches: quelles sont les possibilités? Les attentes? Chacun doit savoir que papa ou maman ne sera pas constamment disponible à la maison. Face à cela, la famille peut aussi en profiter pour organiser d’autres activités. Le maître mot: convenir de modalités claires."

Le télétravailleur doit d’abord se demander ce qu’il veut. "Fixez-vous des objectifs: que voulez-vous accomplir en travaillant par exemple deux jours par semaine à la maison? Réfléchissez bien: est-ce réaliste? Serez-vous plus créatif? Le travail sera-t-il plus facile à combiner avec d'autres activités? Avec le chef et les collègues, fixez exactement les tranches horaires durant lesquelles vous serez accessible chez vous, de quelle manière, comment vous participerez aux réunions ou aux formations, et ainsi de suite. Si le service compte plusieurs adeptes du télétravail, l’organisation peut se révéler complexe. Qui sera au bureau le mercredi pour assumer les contacts avec le monde extérieur ? Mais aussi: que faire à la maison lorsqu’une panne de serveur interdit l’accès aux dossiers et aux logiciels?" Les syndicats et les organisations patronales donnent des conseils aux intéressés pour bien aménager leur bureau "maison", compte tenu de l’ergonomie et de la sécurité.

Convention obligatoire

Juridiquement, la définition du télétravail est claire. D’après le spécialiste du droit du travail, on distingue trois formules: "le travail occasionnel à domicile, le travail à domicile et le télétravail. Le premier n’est pas organisé par la loi. Le travail à domicile ne fait pas appel à la technologie informatique; il est régi par un texte de 1978. Beaucoup plus récent, le télétravail est un travail à domicile régulier, exploitant l’informatique. Le télétravail fait l’objet d’une convention collective distincte, la CCT 85. Celle-ci répertorie les mesures dont l’employeur et le salarié doivent convenir. L’employeur est tenu de faire signer par chaque télétravailleur une convention individuelle exposant les modalités retenues. Dans la pratique, ajoute-t-il, ces précautions légales sont souvent négligées. Il n’y a pas non plus d’inspection des bureaux à domicile."

Remboursement de frais exonéré d’impôts

La législation sur le télétravail ne s’applique qu’aux journées prestées à la maison. Durant ces journées, vous êtes couvert par l’assurance accidents du travail. En cas de maladie ou de jambe cassée, le certificat médical atteste l’incapacité comme dans le travail ordinaire. Ce sont les dispositions en matière horaire qui diffèrent. Les heures supplémentaires et le travail du dimanche n’entraînent pas de suppléments.

Il n’existe pas de régime fiscal légal pour les télétravailleurs utilisant un équipement informatique, mais l’administration admet celui du travail à domicile, qui exonère d’impôts et de cotisations sociales un remboursement de frais à hauteur de 10% du salaire brut. Le salarié peut déclarer un montant plus important, à condition de pouvoir le justifier. C’est souvent difficile: qui utilise l’ordinateur à la maison? Combien d’énergie électrique le télétravail consomme-t-il? Ces éléments ne sont pas simples à établir. Une règle d’or: ne pas exagérer. L’indemnité peut être considérée comme un salaire déguisé et taxée à ce titre. "En principe, la partie de l’habitation privée affectée à des fins professionnelles est déductible, mais l’employeur rembourse généralement les frais", explique Patrick Derthoo, conseiller fiscal chez Deloitte. "C’est la société qui fournit au télétravailleur tout ce dont il a besoin pour accomplir sa tâche. En moyenne, l'indemnité s’élève à 100 euros par mois, exonérés d’impôts. Exceptionnellement, le fisc peut accepter un montant plus important." L’entreprise peut aussi s’entendre avec le contrôleur pour fixer un remboursement acceptable. Le télétravail est sans effet sur le crédit logement et sa déductibilité fiscale.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés