Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les chiffres effrayants des écarts salariaux

L'écart salarial entre homme et femme est de 22% sur l'année. Mais dans le détail, certains chiffres sont vraiment effarants: les ouvrières gagnent ainsi 38% de moins que leurs collègues masculins. Pour les employées, ce pourcentage est de 34%. Il est de 17% pour les fonctionnaires contractuels, et "seulement" de 9% pour le personnel statutaire de l’administration publique.
©iStock

Double constat en matière d'écart salarial:

· Une femme gagne en moyenne 9% de moins qu’un homme par heure.
· Sur base annuelle, l’écart salarial entre les deux sexes est de 22%.

La différence entre ces deux chiffres (communiqués par l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, sur base de l'année 2012) s’explique par l’effet du travail à temps partiel. Le travail à temps partiel est l’élément qui a le plus d’impact sur ces chiffres. A noter que le travail à temps partiel reste principalement répandu auprès des femmes.

→ Un choix, le temps partiel? Pas toujours. 22% des femmes et 26% des hommes travaillant à temps partiel indiquent ne pas trouver de travail à temps plein, ou encore ne pas avoir de possibilité de travailler à temps plein dans le cadre de l’emploi qu’ils exercent, selon Michel Pasteel, directeur de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

Les différences entre le taux d’emploi des femmes et des hommes, ainsi que la nationalité expliquent aussi, en partie, l’écart salarial persistant en Belgique.

©Statistics Belgium

Et donc on voit que dans le secteur privé, les ouvrières avaient gagné 38% de moins que leurs collègues masculins à la fin de l’année. Pour les employées, ce pourcentage était de 34%. Ce pourcentage s’élevait à 17% pour les fonctionnaires contractuels, et à 9% pour le personnel statutaire de l’administration publique.

  • Le taux d'emploi

Le taux d’emploi des femmes a tendance à augmenter légèrement ces dernières années tandis que celui des hommes diminue. Néanmoins, l’augmentation du taux d’emploi des femmes concerne plus souvent des emplois de moindre qualité, moins bien rémunérés, ce qui a pour effet de creuser l’écart salarial.

 

  • La nationalité

L’impact négatif qu’a une nationalité étrangère ou un autre pays de naissance sur les chances de trouver un emploi est plus important pour les femmes que pour les hommes.

• Au final, l'écart salarial ne diminue pas, même si les salaires augmentent de manière générale et que les salaires des femmes augmentent légèrement plus que ceux des hommes. Pourquoi? Parce que la plupart des femmes exercent des fonctions moins bien rémunérées. Ainsi, une femme sur quatre travaillant à temps plein a touché un salaire mensuel brut inférieur à 2.250 euros. Ce n’est le cas que pour un homme sur six.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés