mon argent

Ne pas prendre sa pause de midi peut coûter 44.000 euros

©IMAGEGLOBE

58% des travailleurs belges ne prennent pas l'intégralité de leur pause de midi. Si vous êtes dans le cas, sachez que le manque à gagner de ce travail non rémunéré s'évalue à 44.279 euros net par personne sur l'ensemble d'une carrière.

Le site d'emploi StepStone calcule que plus de la moitié (en moyenne 58%) des travailleurs belges ne prennent pas totalement, voire pas du tout, de pause de midi. Le manque à gagner peut être évalué à 44.279 euros net par personne sur une carrière. 

StepStone, qui a interrogé plus de 5.000 travailleurs, indique que la pause de midi dure en moyenne 22 minutes, alors qu'environ 40 minutes sont autorisées par l'employeur. 

Les femmes grignotent 18 minutes sur leur pause lunch, soit légèrement plus que les hommes (17 minutes). 

Pourquoi le Belge ne prend-il pas sa pause de midi? 

Pour la plupart des répondants, la cause principale est la quantité de travail: 74% d'entre eux déclarent avoir trop de boulot. Autres raisons, moins déterminantes: la possibilité de rentrer chez soi plus tôt (15%) et le fait ne de pas accorder beaucoup d'importance à sa pause (16%).

71% de ceux qui ne prennent pas leur pause de midi choisissent de dîner à leur poste. 

La pression au travail joue-t-elle un rôle?

Sur ce point, StepStone constate une forte différence régionale. 13% des répondants néerlandophones ressentent une pression les incitant à continuer de travailler le midi. Parmi les travailleurs francophones, ce pourcentage est de 28%.

La conséquence du point de vue financier est non-négligeable. En convertissant la pause de midi prestée en valeur financière, StepStone obtient une perte de plus de 44.000 euros net par travailleur. Sur une carrière à temps plein de 45 ans, cela correspond à une période d'environ un an et demi de travail non rémunéré

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content