Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Quels impôts paierez-vous sur vos indemnités maladie?

Un précompte professionnel de 11,11% est retenu sur les indemnités maladie, mais attention, l'impôt final sera calculé l'année suivante.
©Filip Ysenbaert

Lorsque vous êtes malade, votre employeur est en principe tenu de vous verser 100% de votre salaire au cours des 30 premiers jours d'incapacité de travail, si vous êtes salarié et employé à durée indéterminée. Si vous êtes malade plus longtemps, c'est la caisse d'assurance maladie-invalidité qui prend le relai. 

Comme l'explique le fournisseur de services RH SD Worx, "lorsque la période de salaire garanti (payé par l'employeur) est échue, le travailleur malade peut, dans la mesure où il satisfait aux conditions prescrites, prétendre aux indemnités allouées dans le cadre de l'assurance maladie. Après les obligations de l'employeur, une allocation correspondant à 60% du salaire perdu brut plafonné".

Le plafond journalier pour ces indemnités est de 147 euros brut et le plafond mensuel est de 3.821 euros brut. 

11,11%
Les indemnités versées par la caisse d'assurance maladie sont uniquement soumises à un précompte professionnel de 11,11%

Ces indemnités versées par la caisse d'assurance maladie sont uniquement soumises à un précompte professionnel de 11,11%. Si vous êtes en arrêt maladie ou en incapacité de travail pour plus d'un an, les indemnités ne sont plus soumises au précompte professionnel. Cela ne veut pas dire qu'elles ne sont pas imposées!

L’ensemble des indemnités perçu est en effet soumis à l’impôt. Les indemnités sont imposables au taux progressif (maximum 50%) et donnent droit, sous certaines conditions, à une réduction d’impôt ordinaire et complémentaire.

Le calcul de votre impôt final est effectué lorsque vous remettez votre déclaration fiscale. Ce calcul tient compte de vos autres revenus, de votre situation familiale ainsi que des réductions d'impôts que vous avez sollicitées. Il est donc très probable que le précompte de 11,11% retenu sur vos indemnités maladie n'ait pas été suffisant, compte tenu des revenus professionnels que vous avez perçus le reste de l'année. 

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés