Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Travaillez-vous pour un employeur populaire?

Google est l'employeur le plus convoité de la planète. De manière générale, les multinationales dont la marque est forte et bien établie sont de loin celles qui attirent le plus les talents.

(mon argent) - Le célèbre moteur de recherche Google est incontestablement le vainqueur toutes catégories (plébiscité tant des étudiants des business schools que par les ingénieurs) du classement Universum 2009 des employeurs les plus attractifs au monde. Mais globalement, les quelque 120.000 étudiants de grandes écoles et d’universités des principales économies de la planète (Etats-Unis, Japon, Chine, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Russie, Espagne, Canada et Inde) interrogés dans le cadre de cette enquête rêvent de travailler pour les grandes marques et les multinationales. Google, PricewaterhouseCoopers, Microsoft, Goldman Sachs, IBM, BMW, Intel, General Electric, Sony, Siemens, Shell...

Universum a établi deux classements parallèles : celui des étudiants des business schools (sur lequel se base cet article) et celui des futurs ingénieurs. Les résultats sont très similaires, à quelques exceptions près. Notons à ce propos qu’Oracle et Philip Morris font partie du top 50 des premiers, pas de celui des ingénieurs. Glaxo Smithkline et Alcatel Lucent apparaissent dans le classement des ingénieurs, pas dans celui des autres.

Avantages

Dans un contexte de globalisation du marché des talents, ce classement ne comporte pas vraiment de surprises. Pour Lovisa Öhnell, Directrice de la Recherche chez Universum -spécialiste de la ‘marque employeur’-, ces multinationales présentent en effet une série d’avantages évidents. Elles:

  • sont internationalement connues
  • offrent des possibilités d’évolution de carrière
  • constituent une bonne carte de visite
  • offrent des possibilités d’expatriation et de voyage professionnels
  • permettent des contacts professionnels avec des clients et collègues de différents pays
  • sont considérées comme des employés surs compte tenu de leur taille et de leur poids économique.

Audit et conseil en tête

Les cabinets d’audit et de conseil restent très prisés. PricewaterhouseCoopers (2e) est suivi de près par 3 autres  'Big Four': Ernst & Young (5e), KPMG (8e) et Deloitte (10e). Dans l’ensemble, les cabinets de conseil se place avantageusement: McKinsey & Company (9e), Boston Consulting Group (11e), Accenture (23e) et Bain & Company (26e)

Fascination intacte pour la finance

La crise n’a manifestement pas éteint l’intérêt et la fascination pour les métiers de la finance. Les banques (d’affaires) continuent de faire rêver les étudiants. Goldman Sachs arrive en très bonne position (4e), suivi de près par JP Morgan (7e), Morgan Stanley (15e) et Deustche Bank (19e). Derrière, Citi Group, HSBS et Crédit Suisse ne sont pas loin!

Consommation courante : incontournable

Les grands groupes de produits de consommation courante sont également attrayants aux yeux des étudiants : Procter & Gamble (6e), Coca Cola (13e), L’Oréal (14e), Johnson et Johnson (18e), Nestlé (24°), Unilever (27e), Kraft Food (32e)…

Automobilie et nouvelles technologies

Malgré une année désastreuse pour l’industrie automobile, deux groupes arrivent quand même à se hisser dans le top 50 des écoles de commerce: BMW (12e) et Daimler, mais loin derrière (46e).

Les firmes de nouvelles technologies suscitent toujours de l’intérêt. Sony arrive en tête de ce peloton (16e), devant IBM (A7e), le finlandais Nokia (29e), et Intel (30e).

L’humain au cœur du projet

"Cet indicateur de l’attractivité des entreprises en tant que ‘marques’ montre clairement que les marques d’employeur les plus fortes et les mieux établies mondialement sont celles qui réussissent le mieux à attirer et à garder les talents", souligne le communiqué d’Universum. Il faut dire que la plupart associent étroitement leur ‘marque employeur’ aux personnes." Tous les employeurs classés dans ce top 50 ont un point commun: "ils font appel avec succès aux talents présents et à venir et sont conscients que les talents sont rares".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés