mon argent

Ruée sur les offres last minutes

©BLOOMBERG NEWS

La majorité des Belges partent en vacances entre le 20 juillet et le 15 août. Des offres pour un départ ce samedi sont encore disponibles. Mais dépêchez-vous de réserver, les places se font rares.

Depuis l’élimination des Diables, le nombre de réservations en last minute a augmenté de 40%, selon le site de comparaison Voyagespaschers.be. Une tendance confirmée par le tour-opérateur Jetair. "Ce dimanche, nous avons enregistré 45% de réservations en plus comparé à l’an dernier, affirme Florence Bruyère, sa porte-parole. Et la semaine dernière, nous avons totalisé 25% de réservations en plus."

Du côté de Neckermann, ces chiffres sont bien plus élevés. Rien que pour la journée de dimanche, le tour-opérateur a vendu 70% de voyages last minutes en plus par rapport à la même période en 2013. "Actuellement, notre site est d’ailleurs parcouru chaque jour par 100.000 à 150.000 visiteurs uniques", note Baptiste van Outryve, le porte-parole de Neckermann.

Le constat est clair: les Belges réservent encore massivement des vacances pour cet été. "Mais contrairement à ce que quelques médias populaires prétendent, la raison principale n’est pas la fin de parcours de notre équipe nationale de football mais bien la météo", a-t-il ajouté. 

Pour Florence Bruyère, il y a aussi un déclic dans l’esprit des gens qui n’avaient pas encore réservé leurs vacances. "Ils savent que c’est la période des last minutes et qu’ils feront de bonnes affaires."

Par exemple, il est possible de partir en all-in en Tunisie pour un montant forfaitaire de 450 euros par personne via Jetair. Et chez Neckermann, les réductions peuvent aller jusqu’à 60%. "La remise finale dépendra de la flexibilité du client", explique Baptiste van Outryve.

De vraies bonnes affaires?

Les réservations last minutes sont-elles finalement plus intéressante que celles en early booking? Rarement! "Au niveau prix, nous avons chiffré que dans 95% des cas, l’early booking reste la période la plus avantageuse pour réserver ses vacances, répond le porte-parole de Neckermann. En outre, les clients qui réservent à la dernière minute doivent s’adapter à ce qui reste. Or, 75% de notre offre classique est épuisée avant celle de last minute."

Même son de cloche chez Jetair: deux tiers des vacanciers avaient déjà réservé leurs vacances plus tôt dans l’année. "De cette façon, ils bénéficient des plus grosses réductions, du plus grand choix et d’une garantie de prix." En effet, si les vacances qu’ils ont réservées deviennent par la suite plus avantageuses (ce qui arrive dans 12% des cas), les early bookers seront automatiquement remboursés de la différence.

Un départ samedi?

Si vous souhaitez vous envoler ce samedi, "il vaut mieux réserver aujourd’hui même, prévient Baptiste van Outryve, car nous vendons actuellement un voyage toutes les 15 secondes." Le porte-parole de Neckermann a d’ailleurs sélectionné l’une ou l’autre offre intéressante à saisir:

  • Le Belgian Favorite Laico à Djerba en Tunisie (4 étoiles) en all-in avec un départ ce samedi pour 603 euros par personne (32% de réduction).
  • Dellarosa Suite & Spa à Marrakech au Maroc en demi-pension avec un départ ce samedi pour 350 euros par personne (54% de réduction).
  • Le SunConnectSea World Resort à Antalya en Turquie (5 étoiles) en all-in avec un départ ce dimanche 13 juillet pour 749 euros par personne (40% de réduction).

Si vous ne voulez pas attendre le week-end, Jetair propose des départs ce jeudi pour une semaine en all-in en Tunisie dans un hôtel 3 étoiles au prix de 479 euros. Pour un hôtel avec une étoile de plus, le prix revient à 599 euros la semaine. Si vendredi vous convient mieux, il y a une offre à 369 euros pour Madère au Portugal dans un hôtel 4 étoiles où seul le petit déjeuner est compris. Ou alors, une semaine en demi-pension à Marrakech dans un hôtel 4 étoiles pour la somme de 419 euros.

Mais que signifie réellement une offre "d’une semaine" ou de 7 nuits?
Lisez notre article: Evitez des déceptions en décodant bien les offres des tour-opérateurs.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content