Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

L'Egypte, destination très prisée pour Toussaint

L'Egypte fait partie des destinations les plus populaires auprès des Belges pour les vacances de Toussaint, à la suite notamment de la reprise des vols de Jetair et Thomas Cook vers Sharm el-Sheik dès le 19 octobre, ont indiqué les tours-opérateurs lundi.
©AFP

Jetair enregistre un "gros succès" pour les vacances en avion à la Toussaint, avec une croissance de 15 à 20% des réservations par rapport à l'an dernier.

L'Espagne reste incontestablement la destination la plus prisée, devant la Tunisie, la Turquie, le Maroc mais aussi l'Egypte. La reprise des vols vers Sharm el-Sheik y a contribué. Jetair a d'ailleurs "adapté la fréquence de ses vols", a souligné Florence Bruyère, porte-parole. Des destinations plus lointaines comme la République Dominicaine et le Mexique font aussi l'objet d'une croissance.

Le tour-opérateur estime que cette année 2014 est "l'une des meilleures parmi les cinq dernières concernant les vacances de Toussaint". Le Belge, toujours à la recherche de soleil pour chasser la grisaille, reste friand de séjours "last-minute" de fin d'été, car de nombreuses réservations ont été enregistrées pour les deux prochaines semaines.

Du côté de Thomas Cook, les réservations pour des séjours durant la semaine de Toussaint sont également en augmentation par rapport à l'an dernier, et c'est surtout l'Egype (Hurghada, Sharm el-Sheik) qui a été choisie par les vacanciers. Les îles Canaries sont aussi très demandées.

L'avis de voyage du ministère belge des Affaires étrangères était négatif pour la région du Sinaï depuis le 28 février dernier, ce qui avait poussé les tours-opérateurs à faire l'impasse sur cette destination, jusqu'à un assouplissement en septembre.

Les voyages vers le sud du Sinaï restent déconseillés en raison de l'intervention de la coalition internationale contre les djihadistes, sauf vers la zone hôtelière de Sharm el-Sheik. La menace terroriste, si elle cause des "retards de réservations pour certaines destinations", n'engendrent pas d'annulations de séjours déjà réservés, selon Koen van den Bosch, porte-parole de Thomas Cook.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés