mon argent

Les mauvaises surprises tarifaires sur Airbnb, c'est fini!

©AFP

Cet été, les clients d'Airbnb ne risquent plus d'être trompés sur le prix. Et en cas de litige, ils ont la possibilité d’introduire un recours devant les tribunaux de leur pays de résidence. Le point sur les améliorations.

C’est la Commission européenne qui est à l’origine de l’amélioration de la transparence des tarifs bénéficiant aux touristes dès cet été. La plateforme de location d’hébergements touristiques était en effet sous le coup de menaces de sanctions si elle ne se conformait pas à la législation de l'Union européenne en matière de protection des consommateurs. C'est désormais chose faite.

"Ces vacances d'été, les Européens obtiendront tout simplement ce qu'ils voient lorsqu'ils réservent leurs vacances", a commenté la commissaire chargée des Droits des consommateurs, Vera Jourova, assurant qu’Airbnb avait répondu à toutes les demandes formulées par l’exécutif européen et les autorités nationales chargées de la protection des consommateurs.

Les changements

 

  • Le prix total de l'hébergement est affiché dès la première page de résultats.
    Les consommateurs ne risquent donc plus de découvrir des frais et suppléments obligatoires aux pages suivantes. Les surcoûts visés incluent notamment des frais dits de service ou de nettoyage ainsi que diverses taxes locales qui alourdissent le prix au moment où le consommateur doit payer.
  • L’offre mentionne clairement si l’hébergement est mis sur le marché par un hôte privé ou par un hôte professionnel.
  • Airbnb fournit sur son site un lien vers la plateforme de règlement en ligne des litiges.
  • Dorénavant, les utilisateurs ont également la possibilité:
    - d’introduire un recours contre Airbnb devant les tribunaux de leur pays de résidence;
    - de poursuivre un hôte en justice en cas de dommages corporels ou autres.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect