Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les nouvelles tendances voyage à l'abri du coronavirus

Malgré les conséquences de la pandémie, le secteur du tourisme n’est pas mort. Au contraire, il se réinvente pour continuer à vous offrir du dépaysement.
En Norvège, il est possible de passer une nuit dans un phare ou de faire l'expérience d'une ou plusieurs nuits dans une maison de pêcheur. ©Shutterstock

La rentrée, c’est le glas des vacances d’été! Heureusement pour le moral, c’est aussi le moment où de nombreux Belges se mettent déjà en quête de leurs prochaines destinations de vacances. Mais ce choix peut s’avérer difficile vu l’incertitude qui pèse à différents niveaux sur le secteur du tourisme. Pourtant, en cherchant bien, il existe des opportunités pour changer d’air et d’environnement à très court terme, tout en restant relativement à l’abri du virus et tout en protégeant aussi son budget.

1. Quelles sont les nouvelles tendances de voyage?

"Réserver le plus tard possible", répond Frank Bosteels, le porte-parole de Connections. Ce comportement adopté par les Belges permet de s’adapter au changement régulier du code couleur adopté par le ministère des Affaires Étrangères. Cela dit, pour ceux qui passent par un organisateur de voyages pour réserver leurs prochaines vacances, cette possibilité de changement de couleur ne devrait pas être un frein vu les garanties prévues par le secteur (voir question 6). «D’autre part, on note clairement un engouement pour les destinations que l’on peut rejoindre en voiture.»

D’ailleurs, pour les vacances de Toussaint, «les Ardennes font déjà le plein», selon Sarah Saucin, la porte-parole de TUI. «Les Belges prennent la voiture, avec leur bulle, et rejoignent facilement leur destination. Ils profitent de la paix, de la nature, loin du stress, soit en louant un logement de type chalet ou un appartement, soit en privilégiant des hôtels de plus petite taille, qui mettent l’accent sur le calme et l’authenticité

Une tendance confirmée par Thibaut Van Look d’Interhome, une société de location de logements. «Alors que les réservations pour la Toussaint sont stables, celles des vacances de Noël sont en augmentation. Mais cette hausse des réservations est encore plus significative pour 2021 (+36%). De plus, on remarque que les budgets consacrés aux vacances par nos clients sont aussi considérablement plus élevés qu’avant

"Cette tendance à voyager avec son propre véhicule nous a d'ailleurs amenés à créer de nombreux roadtrips."
Hervé Ollagnier
CEO de Continents Insolites

«Au-delà de l'attente au niveau sécurité et hygiène, nous remarquons que nos voyageurs sont en quête de découverte et d'authenticité aux portes de chez eux», ajoute Hervé Ollagnier, le CEO de Continents Insolites (CI). «Ils recherchent des destinations proches et accessibles par vol direct ou en voiture. La tendance est moins au survol rapide d'un maximum de choses qu’à l’approfondissement des aspects culturels, historiques et gastronomiques des régions choisies. En somme, moins de distance parcourue, moins d'étapes, pour plus de temps sur place et d'immersion. Cette tendance à voyager avec son propre véhicule nous a d'ailleurs amenés à créer de nombreux roadtrips. En passant par des routes panoramiques et des étapes de charme moins visitées en temps normal, le trajet devient le corps et l'essence du voyage. Les échanges humains et les expériences partagées avec les habitants, les guides ou les artistes locaux sont également très prisés

En ce qui concerne les vacances en avion, le top 3 des réservations chez TUI pour la semaine de Toussaint sont Tenerife, Gran Canaria et Lanzarote. Ces mêmes trois destinations seront les seules desservies par Corendon pendant les mois d’hiver (toute l’Espagne a basculé en zone rouge le 4 septembre, à l’exception de Tenerife, NDLR).

De son côté, Connections joue la carte des Antilles, avec des offres en Guadeloupe et en Martinique. «Ces offres présentent comme avantage de pouvoir se rendre dans une destination exotique en vol direct, évitant ainsi les escales, avec un séjour sur une île, ce qui est perçu comme plus sécurisant», précise Frank Bosteels.

2. Quelles sont les nouveautés?

«Dès la période du confinement, nous avons développé des formules de voyage appropriées à la situation sanitaire», ajoute-t-il. De fait, Connections a conclu un partenariat avec une société qui propose la location de Campervans avec 40 points de prise en charge à travers l’Europe. Il s’agit d’un camping-car qui comprend 4 places assises en journée et un lit pour 2 personnes pour la nuit. En option, 2 personnes peuvent dormir dans une tente ou dans le toit du véhicule.

Un autre partenariat a été mis en place avec Sailo, qui est l’équivalent d’AirBnB pour la location de bateaux. Sailo permet de louer un bateau avec ou sans skipper, pour voyager tout en restant dans sa bulle. «Il est ainsi possible de visiter les îles grecques, les côtes de la Croatie ou de l’Adriatique.»

Connections a par ailleurs développé son offre de voyages en Europe avec, en tête, l’Italie, la Grèce ou le Portugal, soit les destinations en avion les plus prisées cet été.

Du côté de TUI, un effort a été fait pour élargir l’offre des vacances en voiture. «Nous proposons depuis cette semaine des vacances dans les villages de vacances de luxe Droomparken aux Pays-Bas», explique Sarah Saucin.

Chez Neckermann aussi, il y a un élargissement continuel de la gamme de produits en Europe, avec une offre plus vaste de maisons de vacances, de séjours aux sports d’hiver et de citytrips. «En outre, nous nous tournons encore plus qu’avant vers des vacances à la carte», précise sa porte-parole, Leen Segers. «En fonction non seulement de la demande du client, mais aussi de l’avis de voyage du ministère des Affaires étrangères.»

"En fonction des saisons, il sera possible d'observer assez facilement des ours bruns, des loups, des gloutons, des élans et des espèces uniques d’oiseaux."
Bruno Van Den Bossche
Nordic Inspiration

Par nécessité, certains voyagistes comme Bruno Van Den Bossche de l'agence Inspiration of Africa ont dû se réinventer, ce qui permet aussi d’offrir de la nouveauté. «Je suis spécialisé dans les safaris en Afrique. Suite aux restrictions de voyage, nous avons créé un nouveau réceptif touristique baptisé Nordic Inspiration. Celui-ci couvre les pays Baltes et l'Europe du Nord avec un accent nature et safari qui permet, en fonction des saisons, d'observer assez facilement des ours bruns, des loups, des gloutons, des élans et des espèces uniques d’oiseaux. Ces nouvelles destinations offrent le même atout majeur que les destinations que nous proposions en Afrique: l'espace! Et avoir de l’espace et de la place pour pouvoir respirer, c'est aussi une notion du luxe moderne.»

Cette photo a été prise par l'agence Nordic Inspiration, fin août 2020, dans la région de Ruka en Finlande. ©Bruno Van Den Bossche

Afin de proposer un grand nombre d’activités d’extérieur tout en limitant fortement les contacts rapprochés, CI a développé pour la Toussaint toute une gamme de voyages et d’expériences dans le bassin méditerranéen. «La Crète, la Sicile, l'Algarve, le Péloponnèse sont autant de régions qui bénéficient d'un climat doux et ensoleillé à l'automne, et qui permettent des visites de sites archéologiques, des promenades dans des vignobles avec dégustations en plein air, des balades en VTT,  des sessions d'escalade ou de spéléo, la découverte de plages et des villages en scooter, ainsi que des sorties en mer sur un bateau privatisé.»

Sur la période de Noël, ce voyagiste mettra l’accent d’une part sur la Laponie, avec un focus plus particulier sur la Norvège et la Suède, «à savoir des destinations moins fréquentées et avec des hébergements beaucoup plus petits et confidentiels qu'en Finlande, et qui offrent en outre de réelles possibilités de privatisation des activités». Pour les mêmes raisons et pour la magie des highlands sous la neige, CI proposera aussi l'Écosse.

«D’autre part, nous prévoyons des combinés de villes méditerranéennes telles que Palerme et Syracuse, Réthymnon et La Canée, Porto et Lisbonne, Thessalonique et Athènes, ou encore Split et Dubrovnik. À cette période, la fréquentation touristique y est plus faible, ce qui permet de visiter des sites majeurs en évitant les foules et de se loger dans d'anciens palais ou demeures aristocratiques au cœur des centres historiques.»

3. Et les originalités?

«Nous avons développé une palette d'hébergements de charme privés et d'expériences exclusives qui nous permettent de répondre à toutes les envies (sur mesure) en toute sécurité», répond Hervé Ollagnier de CI. «Par exemple, une nuit dans un phare en Norvège pour une déconnexion totale et le sentiment d'être seul au monde (le phare est situé sur une île isolée accessible uniquement en bateau privatisé). Ou l'expérience d'une ou plusieurs nuits dans une maison de pêcheur.»

«Au Portugal, nous proposons un séjour en maison flottante, amarrée dans un superbe lagon côtier, totalement autonome et équipée. Un zodiac privé est à disposition et permet de voyager de plage en plage, sur les eaux du lagon. Sinon, nous proposons aussi une croisière dans les Cyclades en goélette historique privatisée, pour une famille ou une bulle d'amis, pour découvrir des îles sauvages.»

"Au Portugal, nous proposons un séjour en maison flottante, amarrée dans un superbe lagon côtier, totalement autonome et équipée."
Hervé Ollagnier
CEO de Continents Insolites

Pour ceux qui préfèrent le plancher des vaches, ce voyagiste peut privatiser un manoir écossais dans une réserve naturelle privée. «De nombreuses expériences sont proposées sur place pour répondre à toutes les envies: de la dégustation de whisky à la découverte de la réserve en voiture de collection.»

Chez Totem Travel, l’accent est davantage mis sur un retour à la nature. Au menu: permaculture en Italie avec yoga, randonnée, cours de cuisine bio, chasse à la truffe, etc. «Nous organisons aussi des excursions en bateau privé dans les îles grecques, ou dans les îles italiennes, des roadtrips en France, en Italie, au Portugal, en Croatie, en Islande, en Écosse, en Norvège, avec une sélection très stricte des voitures. Par exemple, une Aston Martin ou une Mini Cooper en Écosse, une Fiat 500 ou une Alfa Romeo en Italie, ou une Renault 4 ou une 2CV en France», selon Anne Laurant, CEO et propriétaire de Totem Travel.

©Shutterstock

4. Quelles mesures supplémentaires ont été prises pour rassurer les voyageurs?

«Tous nos clients voyagent de manière privée, avec un accompagnement personnalisé sur place», répond Anne Laurant de Totem Travel. «Donc, par défaut, nos clients ne se retrouvent pas dans la foule. Nous attachons aussi beaucoup d’importance au choix des hôtels et des logements, que nous sélectionnons avec beaucoup d’attention après les avoir testés, et pour lesquels nous privilégions les petites adresses de charme.»

Même topo du côté de CI. «Tous les hébergements que nous avons sélectionnés sont de faible capacité et suivent un protocole précis et rigoureux pour la protection de la santé des voyageurs et du personnel. De plus, toutes les activités sélectionnées sont privatisées pour une expérience exclusive, limitant ainsi les contacts. Et bien sûr, nous privilégions des voyages en voiture de location et, lorsque c'est possible, au départ de chez soi avec son propre véhicule.»

Quid des hôtels plus grands? Dans les Club Med, par exemple, la désinfection de l’hôtel est plus régulière, les horaires d’ouverture des restaurants sont plus flexibles, les buffets restent accessibles, mais c’est l’équipe de cuisine qui se charge du service. Et à la moindre suspicion d’un cas de Covid-19, le Club Med fera appel à une compagnie externe de nettoyage pour désinfecter les chambres et les espaces concernés.

Les mesures d'hygiène et de sécurité mises en oeuvre au Club Med.

5. Quel impact sur les prix?

Chez Neckermann, il y a actuellement encore de belles réductions pour ceux qui souhaitent partir au soleil en septembre. De même qu’au Club Med avec son offre «été indien » qui permet d’économiser jusqu’à 500 euros par personne pour des séjours compris entre le 31 août et le 30 octobre.

Du côté de TUI, ceux qui réservent déjà pour la saison d’hiver peuvent obtenir jusqu’à 700 euros de réduction, ainsi que des avantages comme le transport gratuit vers l’aéroport. Selon Totem Travel, certains hôtels proposent déjà des promotions pour l’an prochain «ou nous garantissent les mêmes tarifs pour l’an prochain (2021-2022), ce qui en soit représente une réduction puisque chaque année, les prix augmentent entre 5 et 10%.»

Cependant, les réductions de prix ne sont pas à l’ordre du jour partout. D’après l’analyse de CI et Connections, il n’y a pour l’instant pas une tendance à la baisse des prix, car les pertes du secteur du tourisme ont été lourdes, alors que des investissements ont dû être consentis pour être en conformité avec les nouvelles réglementations sanitaires. De plus, l’offre reste quand même moins élevée.

6. Que se passe-t-il si une zone passe au rouge?

Si ce changement de couleur a lieu avant le départ, l’organisateur du voyage a l’obligation de rembourser le voyage selon les termes de la réglementation européenne. Le voyagiste peut aussi proposer une solution alternative. Notez que chez TUI, la garantie d’échange a été assouplie: zone rouge ou pas, les clients peuvent changer jusqu’à deux fois de destination ou de date de départ, sans frais, jusqu’à 7 jours avant le voyage.

Si les vacanciers sont déjà sur place au moment du changement de couleur, le voyagiste est tenu d’organiser leur rapatriement. Mais le choix final de rentrer ou non appartient toujours au voyageur, qui est libre de refuser toute proposition.

"Si une zone passe au rouge et qu'un client ne souhaite pas être rapatrié par le voyagiste, il doit en assumer la responsabilité."
Anne Laurant
CEO et propriétaire de Totem Travel

«Attention, si le client désire rester, il doit en prendre la responsabilité», prévient Anne Laurant. «S’il n’y a plus de vol de retour au moment de la fin de son voyage, cela pose problème au voyagiste qui doit le rapatrier et/ou payer 3 nuits maximum dans un hôtel de catégorie similaire (selon la directive voyage à forfait). Sauf si le client signe une décharge et en assume la responsabilité. Si l’agence n’a vendu qu’un vol, le contrat est entre le client et la compagnie aérienne qui est tenue de lui rembourser ou d'adapter son vol, pour autant que le vol ait été annulé ou modifié. L’agent de voyage peut l’y aider, mais ne doit pas le rembourser de ses propres deniers.»

7. Du neuf pour les assurances?

Pour permettre à sa clientèle «de voyager en toute sécurité, l’esprit tranquille», TUI a ajouté, sans frais, le service «Covid Care» pour les vacances jusqu’au 31 décembre. Celui-ci garantit l’assistance et une intervention financière dans différentes situations: remboursement d’un test pour les personnes présentant des symptômes; assistance médicale pour le vacancier en cas de contamination pendant le séjour; remboursement des frais pour tous les compagnons de voyage pour un séjour prolongé et nouveau vol de retour si le voyageur est mis en quarantaine pendant ses vacances; couverture des frais liés au rapatriement médical nécessaire en cas de test positif.

75%
All Risk
L'assurance All Risk de TUI rembourse 75% des frais d’annulation si un client a des doutes et qu’il préfère ne plus voyager.

«Cela dit, TUI avait déjà lancé en mars une annulation All Risk, qui rembourse la totalité des frais d’annulation si un voyageur est contaminé avant son départ en vacances», précise sa porte-parole. «De plus, All Risk rembourse 75% des frais d’annulation si un client a des doutes et qu’il préfère ne plus voyager.»

De son côté, Club Med s’est associé à Europ Assistance et offre une garantie d’assistance médicale (limitée au Covid-19) inclue dans le forfait pour les départs jusqu’au 30 avril 2021. Elle offre une couverture pour l’ensemble des frais de santé à l’étranger (y compris le rapatriement). En cas d’hospitalisation, en plus des frais de santé, elle prend en charge les frais d’hébergement des accompagnants. En cas de confinement, les frais de prolongation sont pris en charge et, si vous manquez le vol de retour, un nouveau vol sera organisé.

En conclusion, si vous souhaitez partir en vacances et que vous avez des craintes par rapport à votre budget, la meilleure solution consiste encore à passer par un voyagiste plutôt que d’organiser votre voyage seul.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés