Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Les touristes restent les bienvenus à Tenerife

Tenerife fermera ses frontières dans la nuit de vendredi à samedi. Il reste néanmoins possible de voyager vers et depuis l'île à partir du 19 décembre.
Le nombre de nouvelles contaminations pour 100.000 habitants sur l'île est passé à 127. ©EPA

Ce jeudi matin, les Belges qui sont actuellement à Tenerife ainsi que ceux qui doivent s’y rendre prochainement ont été réveillés par une mauvaise nouvelle: les autorités locales et le chef du gouvernement des Canaries, Ángel Víctor Torres ont décrété la veille la fermeture de ses frontières dans la nuit de vendredi à samedi.

15
jours
Plus personne n'est autorisé à entrer ou à sortir de l'île pendant 15 jours, sauf dans des circonstances exceptionnelles.

Il a été précisé que personne ne serait autorisé à entrer ou à sortir du territoire pendant 15 jours, sauf dans des circonstances exceptionnelles. Il a également été rappelé que les déplacements sont déconseillés et que le couvre-feu sur l’île serait avancé à 22 heures.

Ces mesures ont été prises pour stopper l'augmentation du nombre d'infections au coronavirus. D'ailleurs, l’île de Tenerife est classée comme zone rouge par la Belgique depuis plusieurs semaines. Le nombre de nouvelles contaminations pour 100.000 habitants y est récemment passé à 127.

Tourisme

Entre temps, dans l’après-midi, le gouvernement régional des îles Canaries a tenu à rassurer le secteur du voyage: les touristes restent les bienvenus à condition de pouvoir présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures.

TUI a indiqué qu'elle opérera les vols prévus pour les prochains jours et pendant les vacances de Noël.

Par conséquent, les voyagistes belges maintiennent leurs activités vers et depuis Tenerife jusqu’à nouvel ordre. C’est notamment le cas de TUI qui a indiqué dans un communiqué qu'elle opérera malgré tout les vols prévus pour les prochains jours et pendant les vacances de Noël. "L'avis de voyage étant négatif pour Tenerife depuis quelques semaines, TUI ne propose actuellement pas de vacances à forfait sur l'île, mais des billets d'avion peuvent toujours être réservés", dit le communiqué.

Brussels Airlines a quant à elle supprimé l'une de ses deux liaisons à partir de samedi, car la compagnie s'attend à des annulations. "Nous continuons à analyser la demande du marché", a expliqué le porte-parole Kim Daenen. Jeudi matin, 104 des 112 passagers qui avaient réservé un vol sont bel et bien partis vers l'île espagnole.

Fermeture

Mais que se serait-il passé si Tenerife n'avait pas laissé sa porte ouverte aux touristes? Dans ce cas, ceux qui ont réservé un voyage à forfait ont trois options: comme le voyagiste ne peut pas assurer les prestations prévues par le contrat de voyage, celui-ci est tenu de proposer au choix une nouvelle destination, un départ à une date ultérieure ou un remboursement.

Enfin, notez qu'une assurance annulation n'aurait été d'aucun secours. "La fermeture des frontières n’est pas un aléa couvert par notre contrat annulation", selon Xavier Van Caneghem, porte-parole d'Europ Assistance.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés