Ne prenez pas le risque de perdre toutes vos photos

©Hans Lucas

Vacances, j’oublie tout mais certainement pas de faire une copie de mes souvenirs chaque fois que j’ai une connexion Wi-Fi. Mode d’emploi.

Perdre son smartphone, se le faire voler ou le casser, c’est très irritant! Mais ça l’est davantage pour ceux qui n’ont pas prévu de solutions de sauvegarde de leurs précieux souvenirs! Si c’est votre cas, voici quelques services (gratuits ou non) qui vous permettent de prévenir ce type de désagrément.

Smartphones

Si vous possédez un iPhone (ou un iPod Touch ou un iPad), le service iCloud vous permet de sauvegarder gratuitement jusqu’à 5 GB de données (dont vos photos) sur les serveurs d’Apple.

C’est relativement peu si vous avez tendance à prendre de nombreux clichés. Une rallonge de stockage de 50 GB est disponible moyennant un abonnement de 99 cents/mois ou de 2,99 euros/mois pour 200 GB. En pratique, votre collection de photos sera automatiquement enregistrée dans le cloud d’Apple chaque fois que votre appareil est connecté au Wi-Fi et que votre batterie est chargée.

"Paramétrez la sauvegarde automatique de vos photos pour que celle-ci s’effectue lorsque vous êtes connecté en Wi-Fi uniquement."

Il existe le même type de service pour les smartphones Samsung. Ceux qui ont un compte disposent d’un espace de stockage de 15 GB dans Samsung Cloud. Pour plus d’espace, l’offre payante de Samsung est exactement la même que celle d’Apple.

Notez que pour récupérer vos photos depuis un ordinateur (et éventuellement les sauvegarder ensuite sur un disque dur externe), il existe les applications "iCloud" et "Galerie Samsung" disponibles depuis le Windows Store.

Opérateurs mobiles

Mais avant de prendre un quelconque abonnement, vérifiez d’abord si vous ne disposez pas d’un espace de stockage gratuit auprès de votre opérateur mobile (accessible depuis une app à télécharger).

En effet, chez Orange, tous les abonnés ont droit à un espace de stockage gratuit compris dans leur abonnement. Le volume disponible dépend de l’abonnement mais il est toujours possible de prévoir une extension à partir de 99 cents/mois. Par exemple, si l’abonné Dauphin souhaite 32 GB de volume de stockage (au lieu des 16 GB prévus), il devra débourser 99 cents/mois. Il peut même disposer de 64 GB moyennant un abonnement mensuel de 1,99 euro.

Du côté de Proximus, tous les abonnés à son service Internet disposent d’un espace de stockage gratuit de 10 GB. Celui-ci grimpe à 100 GB moyennant 2,99 euros par mois (ce qui est moins intéressant que les versions payantes d’Apple ou Samsung).

Chez Base, l’espace de stockage gratuit est limité à 1 GB. L’abonné doit dépenser 1,50 euro/mois en plus pour bénéficier d’un volume de 32 GB. Là où ça devient intéressant, c’est son offre de volume illimité à 9 euros/mois (alors qu’Apple ne propose que 2.000 GB pour 9,99 euros/mois).

Divers

Ceux qui ont un abonnement Amazon Prime (49 euros/an ou 5,99 euros/mois) bénéficient aussi d’un espace de stockage illimité pour toutes leurs photos (sans altération de résolution ou de qualité) via Amazon Photos. Si vous n’êtes pas abonné, il existe une offre d’essai gratuite de 30 jours. Mais si vous ne souhaitez pas continuer l’aventure au-delà de cette période, il ne faudra pas oublier de vous désabonner et surtout de faire une copie de vos photos depuis la plateforme Amazon Photos (disponible via une app et un logiciel à installer pour Mac ou PC).

Via Photos de Google, les utilisateurs peuvent sauvegarder gratuitement un nombre illimité de photos et de vidéos tant que celles-ci ne dépassent pas une résolution de 16 mégapixels ou de 1080p HD. Pour celles qui dépassent ces limites, vous avez droit à un espace de stockage gratuit de 15 GB. Mais attention, celui-ci est partagé par tous les autres services Google que vous utilisez dont Gmail par exemple. Si cet espace devient insuffisant, l’extension coûte 1,99 euro/mois pour 100GB et 2,99 euros/mois pour 200 GB.

Comme Apple, Microsoft propose aussi un espace de stockage gratuit de 5GB via OneDrive. Pour 50 GB, il faudra débourser 2 euros par mois et pour 1.000 GB, cela revient à 7 euros/mois ou 69 euros/an (ce prix comprend l’accès à Office 365).

Enfin, si vous ne voulez pas débourser un seul euro pour un espace de stockage suffisant durant vos vacances (et sans faire de compromis éventuellement sur la qualité ou la résolution de vos clichés), il vous reste l’offre gratuite de Mega et ses 50 GB.

Peu importe votre choix, n’oubliez pas de régler les paramètres de toutes ces apps pour activer ou non le téléchargement automatique de vos photos et que celui-ci s’opère bien lorsque vous avez une connexion Wi-Fi, histoire de ne pas faire exploser votre facture à cause de vos données mobiles.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n