mon argent

Ryanair facture désormais un supplément "bébé"

©AFP

Test Achats s’insurge de ce nouveau supplément opaque et demande à la compagnie low cost de modifier ses pratiques. À quelles autres surprises pouvez-vous vous attendre? Est-il possible de se passer de Ryanair sans faire exploser son budget ?

Depuis le 9 avril 2019, les passagers Ryanair qui voyagent avec un enfant de moins de 24 mois doivent désormais payer un supplément de 25 euros par trajet, selon les conditions générales de transport de la compagnie aérienne low cost. Cette hausse – qui, contrairement aux habitudes de Rynair – n’avait pas fait l’objet d’une communication – vient d’être révélée par Test Achats (TA).

Pas de surplus "bébé" chez Brussels Airlines

Y'a-t-il un supplément bébé à la concurrence? Ce 15 avril, nous avons effectué une simulation sur le site de Brussels Airlines: un voyage aller-retour Brussels Airport - Catane (Sicile) pour deux adultes, avec un départ le 21 mai et le retour le samedi 25 mai. Nous avons obtenu un montant total de 428,30 euros. La même simulation avec l'ajout d'un bébé a donné un premier montant de 441,80 euros qui de manière inexplicable s'est ensuite transformé en 428,30 euros (d'où l'importance d'aller au bout du processus de réservation avant de tirer des conclusions). Il n'y a donc pas de supplément "bébé" chez Brussels Airlines. 

Le groupe de défense des consommateurs estime que ce nouveau supplément ne se justifie pas et dénonce l’absence de transparence à son sujet. "En effet, lorsque l’on indique le nombre de passagers et que l’on signale qu’il y aura un enfant de moins de 24 mois, le pop-up qui s’ouvre mentionne seulement, au sujet du prix, que ‘toute éventuelle subvention liée à la réservation pour ces derniers (les bébés) sera rattachée au premier passager adulte de la réservation’", signale son communiqué de presse.

"Or un forfait de 25 euros, c’est une somme fixe, prévisible et pas éventuelle. S’il est obligatoire, il doit être mentionné dès le début."

Test Achats estime que cette pratique est  contraire à l’article 23 du règlement européen établissant des règles communes pour l'exploitation de services aériens dans la Communauté. Elle a donc interpellé la compagnie aérienne pour qu’elle modifie ses pratiques.

"Toutes sortes de suppléments peu clairs viennent en effet s’ajouter au fur et à mesure du processus de réservation", selon les explications de TA.  "Le montant final est souvent bien plus élevé que le premier montant initialement pour attirer le consommateur, ce qui rend compliquée la comparaison des billets d’avion."

"Les frais de réservation pour les nourrissons - une norme du secteur - n’ont pas augmenté au cours de l’année écoulée, nous continuons d’offrir les tarifs les plus bas en Europe, avec un tarif moyen de seulement 39 euros. Tous les frais sont visibles et transparents sur notre site web, Ryanair n’a pas d’extras cachés et tous les services/frais optionnels sont portés à la connaissance du client et convenus avant la réservation", a réagi la compagnie aérienne.

Suppléments

De fait, depuis l’année passée, il faut désormais payer un supplément pour avoir la garantie d’être assis l’un à côté de l’autre pour ceux qui voyagent à deux. Les prix varient de 3 à 6 euros en fonction de l’emplacement dans l’avion (et peuvent être plus élevés pour les places disposant d’un espace plus grand pour les jambes). Ce qui signifie au minimum un supplément de 12 euros (2 personnes x 2 vols x 3 euros) par rapport au prix de départ.

De plus, depuis le mois de novembre, seuls les clients ayant acheté un forfait "Priorité et 2 bagages en cabine" au moment de leur réservation sont autorisés à emporter 2 bagages en cabine. "Les clients n’ayant pas souscrit à cette option ne pourront emporter qu’un petit sac (40 cm x 20 cm x 25 cm) à bord", selon les conditions générales de la compagnie. Ce qui signifie un supplément de 24 euros (à savoir 2 personnes x 2 vols x 6 euros).

Concurrence

À condition de vous y prendre à temps, il est possible de voyager avec d’autres compagnies en profitant de tarifs tout aussi intéressants que ceux de Ryanair. Pour vous en convaincre, L’Echo avait réalisé, en septembre 2018, trois simulations de prix pour des voyages aller-retour avec un bagage de 8 à 10 kilos en cabine pour deux personnes (assises côte à côte).

Découvrez les résultats dans notre article: "Se passer de Ryanair ne coûte pas forcément plus cher".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect