Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Tout ce qu'il faut savoir pour voyager malgré le coronavirus

Interdiction de voyages non-essentiels, quarantaine, Passenger Locator Form, réservations, assurances... Mon Argent fait le point en continu.
©Hans Lucas via AFP

1. Où puis-je voyager?

L'interdiction stricte des voyages non essentiels prendra fin, comme prévu, le 18 avril au soir.

Attention, cela ne veut pas dire qu'il sera tout d'un coup possible, dès lundi 19 avril, de partir à l'étranger sans conditions.

On reste sur un conseil de voyage négatif vers les zones rouges.
Alexander De Croo
Premier ministre

En effet, l'interdiction des voyages non essentiels traversant les frontières belges sera remplacée par un contrôle strict des obligations de dépistage et de quarantaine qui valent pour les retours de zones considérées comme à risque (voir question 5).

Par ailleurs, à partir du 19 avril, "on reste sur un conseil de voyage négatif vers les zones rouges", selon le Premier ministre Alexander De Croo.

"Il est également important que les règles européennes concernant les voyages non essentiels en dehors de l'Union européenne restent en vigueur."

2. Quels déplacements sont considérés comme essentiels?

Juqu'au 18 avril 2021, voici la liste des voyages essentiels à destination de l’étranger qui restent autorisés:

  • les voyages pour raisons professionnelles ou familiales impérieuses (c'est-à-dire les déplacements liés à la coparentalité, aux mariages civils et religieux, aux funérailles ou crémations);
  • ceux effectués pour des motifs humanitaires ou pour apporter des soins aux animaux;
  • ceux liés aux études, à un transit ou à l'occasion d'un déménagement;
  • ceux dans le cadre d’obligations juridiques (si nécessaires et pour autant que cela ne puisse pas se faire numériquement);
  • ainsi que ceux pour effectuer des réparations urgentes dans le cadre de la sécurité du véhicule.

Voyages interdits: quid pour votre assurance assistance?

Les voyages non essentiels sont interdits jusqu'au 18 avril. Dans quels cas serez-vous quand même couvert (ou non) par votre assurance assistance, Mutas ou Mediphone Assist? Lisez notre article.

De plus, les voyages d’habitants de communes frontalières, de leurs communes voisines directes et des zones frontalières sont également autorisés à traverser les frontières.

3. Quelles sont mes obligations en cas de voyage essentiel?

Attention, si vous devez quitter le pays avant le 19 avril 2021 pour un motif essentiel, il faudra vous munir d'une attestation (déclaration sur l'honneur) qui validera le motif de ce voyage. Il en va de même pour les personnes qui arrivent en Belgique.

Les personnes qui se rendent régulièrement à l'étranger, par exemple les travailleurs transfrontaliers ou les riverains des communes frontalières, ne doivent remplir la déclaration sur l'honneur qu'une seule fois pour une activité spécifique.

Un modèle de formulaire en ligne (ou sur papier à imprimer) a été fourni par la ministre de l'Intérieur.

Si vous quittez le pays, il faudra vous munir d'une attestation qui validera le motif de ce voyage.

Attention, la règle concernant la déclaration sur l'honneur ne modifie pas les règles existantes concernant le remplissage du Passenger Locator Form, les tests et la mise en quarantaine pour les voyageurs.

Notez que les employeurs ou clients belges qui souhaitent signaler les déplacements professionnels à l’étranger d’un employé peuvent remplir le formulaire BTA.

4. Y'a-t-il des conditions d'accès à respecter?

Avant de quitter la Belgique, vérifiez les conditions d'accès au pays de destination. Surtout qu'elles sont à nouveau en plein évolution. Par exemple, l'Allemagne (samedi 30 janvier 2021) et la France (dimanche 31 janvier 2021 à 0h00) ont fermé leurs frontières.

Si un frontalier belge souhaite aller faire ses achats ou se rendre en France pour une autre raison, il ne devra pas fournir de test PCR mais il ne devra pas oublier de se munir de l'attestation belge sur l'honneur ad hoc.

Désormais, ceux qui veulent accéder à l'Hexagone doivent fournir un test PCR datant de moins de 72 heures, à l'exception des travailleurs transfrontaliers et des résidents des bassins de vie frontaliers situés à moins de 30 km de la frontière française pour des déplacements de moins de 24 heures.

Autrement dit, si un frontalier belge souhaite aller faire ses achats ou se rendre en France pour une autre raison, il ne devra pas fournir de test PCR mais il ne devra pas oublier de se munir de l'attestation belge sur l'honneur ad hoc. Par ailleurs, le couvre-feu en France est en vigueur de 18h00 à 06h00 et tout déplacement dans ce laps de temps doit se faire pour motif impérieux et reste soumis à une attestation (française).

Par ailleurs, depuis le 22 mars, toute personne entrant en Suisse (en provenance de Belgique) doit se placer en quarantaine pendant dix jours.

5. Quand faut-il remplir le Passenger Locator Form?

Toute personne voyageant à l'étranger plus de 48 heures, et cela indépendamment du moyen de locomotion utilisé, doit obligatoirement remplir en ligne le "Passenger Locator Form" (PLF).

Vous pouvez le remplir deux jours avant le départ, ou quelques heures avant de partir, mais pas trois ou quatre jours à l'avance.

Une fois le formulaire rempli, vous recevrez un QR code par courriel. C'est la preuve que vous avez bien rempli le formulaire. Les voyageurs qui reviennent en avion doivent montrer ce QR code lors de l'embarquement. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas embarquer.

6. Quand une quarantaine est-elle obligatoire?

En fonction de réponses données dans le Passenger Locator Form, le formulaire calculera si vous êtes à haut risque d’avoir été contaminé par le virus.

Si vous recevez un SMS, vous êtes à haut risque. Vous devrez observer une quarantaine et vous faire tester le premier et le septième jour de votre quarantaine. Celle-ci prendra fin uniquement moyennant un test PCR négatif effectué le 7e jour de quarantaine.

La quarantaine prendra fin uniquement moyennant un test PCR négatif effectué le 7e jour de quarantaine.

Si vous ne recevez pas de SMS, vous n’avez pas besoin de faire de quarantaine.

Si vous avez rempli le PLF sur papier, les autorités prendront contact avec vous par téléphone.

Notez que depuis le 25 janvier 2021, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, d'Afrique du Sud et d'Amérique du Sud devront d'office observer une quarantaine de 10 jours à leur arrivée sur le territoire belge.

Ils devront aussi se soumettre à un test PCR avant leur départ et à leur arrivée en Belgique, a prévenu le Premier ministre Alexander De Croo.

7. Quid si je ne respecte pas l'obligation de me faire tester?

Attention, depuis le 5 avril, la police dispose des données nécessaires pour sanctionner les personnes qui doivent se faire tester, mais ne le font pas, de retour d'une zone rouge par exemple.

L'obligation de quarantaine est également contrôlée. Pour contrôler le dépistage, les données du PLF sont automatiquement transmises à la banque de données de la police et peuvent être comparées aux codes de test inutilisés. Les données sont ensuite conservées durant 14 jours.

8. La quarantaine est-elle obligatoire pour les enfants?

Les mesures de quarantaine s'appliquent aux enfants dès l'âge de 6 ans. En revanche, les enfants de moins de 6 ans n'ont aucune obligation de se faire tester au retour d'un déplacement à l'étranger, à moins de présenter des symptômes.

Autrement dit, partir à l'étranger avec votre enfant (par exemple pour assister à des funérailles), c'est prendre le risque de lui faire manquer des journées de cours, à moins bien sûr que ceux-ci aient lieu en distanciel.

Mais si ses cours sont prévus en présentiel, vous aurez l'obligation de fournir un certificat de quarantaine à son établissement scolaire. Celui-ci peut être obtenu via votre médecin traitant.

9. Quarantaine: quid pour mon salaire?

Si vous devez vous mettre en quarantaine suite à un voyage à l'étranger, vous devrez vous aussi fournir un certificat de quarantaine à votre employeur.

Si votre fonction ne permet pas de télétravailler, vous n'aurez pas droit à votre salaire ni à des allocations de chômage temporaire.

Si vous pouvez télétravailler, votre employeur sera tenu de vous verser votre salaire.

Si votre fonction ne le permet pas, sachez que vous n'aurez logiquement pas droit à votre salaire ni à des allocations de chômage temporaire, à moins bien sûr que le motif de votre déplacement était essentiel.

10. Voyages non-essentiels: quels sont les risques?

Le Comité de concertation du 22 janvier 2021 a précisé que les contrôles seront renforcés aux frontières en ce qui concerne le trafic routier, aérien, maritime et ferroviaire international.

250€
Amende
Les contrevenants à l'interdiction de voyager pour des motifs non essentiels s'exposent à une amende de 250 euros par personne.

Le plan d'action prévoit des contrôles de police réguliers, mobiles et statiques. Le ministère de l'Intérieur a précisé qu'il sera entre autres tenu compte des périodes de forte affluence et des haut-lieux touristiques.

Le dimanche 7 février 2021, le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, a répété que des contrôles aux frontières sont prévus. "Les personne qui essaient malgré tout de partir en voyage et qui sont pris (sur le fait) devront payer une amende et faire demi-tour", a-t-il déclaré lors du journal télévisé de la chaîne privée flamande VTM.

Pour rappel, les contrevenants s'exposent à des amendes dans la lignée de celles actuellement de mise dans le cadre des mesures anti-coronavirus, à savoir une amende d'au moins 250 euros.

"Et si l'on essaie une nouvelle fois de repartir, alors il y a récidive. Ensuite, il y aura une convocation directe au tribunal et ce seront des amendes de plusieurs milliers d'euros", a précisé le ministre.

Les personne qui essaient malgré tout de partir en voyage et qui sont pris (sur le fait) devront payer une amende et faire demi-tour.
Vincent Van Quickenborne
Le ministre de la Justice

Attention, si vous avez quand même quitté le territoire belge après l'annonce de l'interdiction de voyager pour un motif non-essentiel (c'est-à-dire après la date du 22 janvier 2021) et que vous revenez en Belgique entre le 27 janvier et le 18 avril 2021, vous êtes également susceptible de revoir aussi une amende.

Si vous pensez qu'il suffit de tricher à propos de la date de départ indiquée dans votre PLF, sachez juste que la police a le droit de demander des preuves qui confirment vos affirmations.

11. Quid si j'avais déjà une réservation ?

Suite à l’interdiction des voyages non-essentiels à l’étranger jusqu'au 18 avril prochain, la secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, conseille aux consommateurs qui avaient réservé un voyage à forfait de modifier leur réservation pour un départ à une date ultérieure ou de demander un remboursement.

Attention, les coupons qui sont offerts à l'heure actuelle diffèrent des vouchers corona qui ont été émis entre le 20 mars et le 19 juin.

Dans de nombreux cas, l'agence de voyage propose spontanément de le faire. Si le voyage rebooké ne peut pas avoir lieu non plus, le consommateur pourra, aussi à ce moment-là, demander un remboursement ou accepter un coupon. "Les consommateurs qui se sont vus annulés leurs vacances à forfait à la suite de ces mesures peuvent, en vertu de la loi, demander le remboursement. L'organisateur de voyages est alors tenu de rembourser l'argent dans les 15 jours suivant l'annulation d'un voyage à forfait", a ajouté la secrétaire d'État.

L'organisateur de voyages peut également vous offrir un coupon. Les voyageurs ont le choix de l'accepter, mais ne sont pas obligés de le faire. 

Attention, les coupons qui sont offerts à l'heure actuelle diffèrent des vouchers corona qui ont été émis entre le 20 mars et le 19 juin (voir l'update ci-dessous à propos des vouchers corona). Les coupons qui sont émis actuellement ne sont pas toujours couverts par l'assurance de l'organisateur de voyages. Cela dépend des conditions figurant sur le coupon.

Cela signifie qu'en cas d'insolvabilité de l'organisateur de voyages (par exemple en cas de faillite), le voyageur ne pourra pas récupérer la valeur du coupon. Ce qui n'est pas le cas pour le détenteur du voucher coronavirus qui lui est assuré d'être remboursé. 

La Secrétaire d'État De Bleeker recommande donc de lire attentivement les conditions du coupon avant de l'accepter. Le report immédiat d'un voyage à une date ultérieure - coronaproof - offre de toute façon une meilleure protection.

J'ai reçu un bon à valoir pour mon voyage annulé. Que puis-je en faire maintenant ?

Notez que si vous n'utilisez pas un voucher avant sa date d'expiration, vous avez le droit de demander son remboursement dans un délai d'un an après son émission. Le voyagiste disposera alors de 6 mois pour vous restituer la valeur totale du bon.

Attention, si vous avez utilisé le voucher corona pour réserver un nouveau voyage, qui doit donc à nouveau être annulé, les règles normales s'appliquent (remboursement ou nouvelle réservation).

Si vous aviez juste réservé un moyen de transport pour vous rendre à l'étranger, vérifiez ce qui est prévu par les conditions générales de vente du billet.

Si vous aviez juste réservé un moyen de transport pour vous rendre à l'étranger, vérifiez ce qui est prévu par les conditions générales de vente du billet. Si rien n'est stipulé, vous n'avez droit à aucun remboursement. Ceci dit, une certaine souplesse est prévue chez de nombreux fournisseurs de services.

Par exemple, Thalys a prévu de rembourser les billets destinés aux sports d'hiver "si la situation sanitaire au moment de votre voyage devait amener les autorités à interdire (purement et simplement) les voyages vers le département de la Savoie".

C'est actuellement le cas pour les Belges. Ceux-ci seront donc remboursés sans frais, mais à condition d'effectuer la demande au plus tard 30 jours calendrier après la date du voyage initialement prévu.

Enfin, si vous rencontrez des problèmes auprès d'un professionnel établi en Belgique et que même la recherche d'une solution à l'amiable n'a rien donné, contactez le Service de médiation pour le consommateur. Si cela ne donne rien, vous pourrez vous tourner en dernier recours vers les cours et tribunaux.

Voyage annulé, faillite: tout savoir sur les vouchers

D’ici au 22 février 2021, Neckermann risque la faillite. Si tel est le cas, une partie des clients de ce tour-opérateur risquent eux de ne pas revoir la couleur de leur argent, à moins de prendre rapidement certaines dispositions. De manière générale, découvrez les démarches à entreprendre pour être certain de récupérer les sommes engagées auprès d’un voyagiste en cas d’annulation ou de faillite.

12. Une assurance annulation peut-elle intervenir?

Si vous aviez effectué des réservations par vous-même, c'est-à-dire sans l'intervention d'un voyagiste (par exemple un billet d'avion ou un logement à l'étranger) et que vous n'êtes pas parvenu à obtenir un report de cette réservation ou son remboursement, vous ne pourrez en principe pas faire intervenir votre assurance annulation.

Certains assureurs vous permettent d'annuler gratuitement votre voyage si un avis de voyage négatif est publié et que vous avez réservé le voyage avant qu'il soit annoncé.

De fait, une assurance annulation vous couvrira en cas de problème de santé (pour vous ou l’un de vos proches) ou en cas d’événement susceptible de bouleverser votre quotidien. Par exemple: un licenciement, des dégâts importants à votre domicile, une seconde session ou une désignation comme juré d’assises, etc.

Toutefois, certains assureurs vous permettent d'annuler gratuitement votre voyage si un avis de voyage négatif est publié et que vous avez réservé le voyage avant qu'il soit annoncé.

13. Où me faire tester avant de voyager?

46,81€
Prix d'un test
Les tests destinés aux voyageurs ne sont pas remboursés par l'assurance maladie obligatoire et peuvent être facturés 46,81 euros.

Si vous devez disposer d'un test destiné à présenter un résultat "négatif" pour voyager, il vaut mieux contacter votre médecin traitant ou un laboratoire. "Ces tests ne sont pas remboursés par l’assurance maladie obligatoire et peuvent être facturés au voyageur au tarif de 46,81 euros."

Brussels Airport dispose de son propre centre de dépistage rapide à la sortie du hall des départs. Si vous envisagez de vous y rendre, enregistrez-vous en ligne (afin d'obtenir votre code QR à présenter sur place).

La réception du résultat de ce test rapide dépendra de l'heure à laquelle le test a été effectué. "Si un test est effectué entre 3h30 et 6h du matin, le résultat sera disponible quelques heures plus tard, entre 10h et 11h", selon les explications de Brussels Airport.

"Si le test est effectué entre 6h et 16h, vous patienterez 4 à 6 heures maximum pour obtenir votre résultat. Si le test est effectué entre 16 heures et minuit, vous recevrez le résultat entre 10 heures et 11 heures, le lendemain."

Côté tarif, il faut compter 67 euros pour un test PCR standard avec un résultat dans les 24 heures ou 135 euros pour un test PCR rapide, dont le résultat sera disponible quelques heures plus tard.

Vous pouvez attendre vos résultats à l'aéroport. Mais, "si votre test est positif, nous vous demanderons de quitter immédiatement le site de l'aéroport, de respecter la quarantaine et de contacter votre médecin", prévient Brussels Airport. "La compagnie aérienne ne vous autorisera de toute façon pas à prendre l'avion.

Comment fonctionne le centre de dépistage de Brussels Airport?

14. Que faire en cas reconfinement dans le pays de destination?

Si le pays de destination reconfine, il ne sera pas question cette fois-ci de compter sur l'État belge pour organiser à nouveau des rapatriements. Il vaut donc mieux privilégier des déplacements à l'étranger en voiture (voir question 13).

©AFP

Notez également que si vous restez bloqué à l'étranger plus longtemps que prévu, difficile de retrouver le chemin du travail au moment prévu. Il faudra prendre des jours de congé supplémentaires ou prendre un congé pour raison impérieuse, mais vous ne serez alors pas payé.

15. Faut-il privilégier les déplacements en voiture?

Pour éviter de rester bloqué à l'étranger, il est conseillé de garder une autonomie de rapatriement en vous déplaçant à l'étranger en voiture.

Si vous n'en avez pas, il est bien entendu possible d'en louer une. Mais gare aux conditions générales pour les passages transfrontaliers.

16. Quelles précautions prendre avant de réserver un futur voyage?

Pour parer à toute éventualité, sélectionnez une réservation qui offre des conditions d’annulation flexibles. Par exemple, via Booking, de nombreuses réservations incluent l’annulation gratuite jusqu’à une semaine avant le départ et sans prépaiement.

D’autres plateformes, comme Airbnb, ont ajouté un filtre pour faciliter vos recherches et vous permettre de réserver des logements qui proposent ces conditions d’annulation.

17. Où trouver des réponses à mes autres questions?

Si vous vous posez encore des questions au sujet d'une réservation, d'un vol ou d'un futur voyage, consultez la "FAQ Coronavirus" du Centre Européen des Consommateurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés