Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent
Publicité

Visitez le monde gratuitement en devenant fermier

Le plaisir de donner un biberon à un bébé tigre ou de travailler la terre dans une contrée lointaine n’est pas uniquement réservé aux célébrités. Adhérez au "woofing", une manière d’être nourri et logé en échange d’un peu d’aide dans les fermes du monde entier.
Publicité

(mon argent) – Marre ou pas de la téléréalité, vous vous êtes forcément arrêté quelques instants sur TF1 pour contempler une "célébrité" caressant un bébé léopard ou un bébé girafe. Il faut le reconnaître, ça laisse rêveur. Et pourquoi pas vous? Il ne faut pas nécessairement être un people pour jouer le fermier en Afrique du Sud! C’est à la portée de n’importe qui. Il suffit de devenir "woofer".

Ce terme vient du terme anglais "WWOOF", une contraction de "willing workers on organics farms" ou "travailleurs bénévoles dans les fermes biologiques". Autrement dit, "l’idée de WWOOF est de mettre en relation des personnes désireuses de découvrir et de participer au monde agricole biologique et écologique avec des fermiers, des professionnels de cet univers", explique le portail français de WWOOF.

Comment ça marche?

Un job au soleil
toute l'année
En savoir plus

Le woofer est accueilli dans une ferme comme un ami, voire comme un membre à part entière de la famille. Vous êtes donc logé et nourri comme tout le monde. En échange, vous participez aux différentes tâches: entretien de l’exploitation agricole, soins apportés aux animaux, etc.

Vous n’êtes évidemment pas obligé d’accepter ou d'effectuer n’importe quelle tâche si vous avez une quelconque allergie, un problème ou un handicap. "Il faut en parler avec votre hôte qui souhaite évidemment que votre séjour se déroule au mieux. L'idéal étant de discuter préalablement au téléphone des conditions de votre séjour (date, durée…) et de votre participation aux tâches (animaux, cultures…) avec votre hôte", conseille WWOOF France. Idéalement, le woofer est mis à contribution une demi-journée par jour pendant 5 jours consécutifs. Il peut ainsi consacrer le reste de ses journées et de ses week-ends à la découverte de la région et du pays.

Comment participer?

En vous inscrivant sur les sites d’association de woofing, vous aurez accès à une série d’adresses de fermes dans le monde entier. Par exemple, si vous souhaitez avoir les adresses françaises, il vous en coûtera entre 15 et 30 euros. Ce prix dépend du nombre de participants et de la version choisie du carnet d’adresse. Sur le site international du WWOOF, il varie entre 15 et 25 livres.  Il vous suffit alors de prendre contact avec l’exploitant de la ferme de votre choix pour vous mettre d’accord. Il ne peut à aucun moment y avoir un rapport d’argent entre le woofer et son hôte. Tout est une question d’échange et d’enrichissement sur le plan humain.

Juste pour le plaisir …

… voici une liste – non exhaustive - de pays où de telles fermes sont prêtes à vous accueillir: Bolivie, Burkina Faso, Malaisie, Guatemala, Mongolie, Nicaragua, Mozambique, Namibie, Liban, Laos, Islande, Kenya, Thaïlande, Afrique du Sud, Norvège, Sénégal, Russie, … et mêmes des îles paradisiaques comme les Bahamas, la Polynésie française, la Réunion, etc.

Les astuces Mon Argent

Le coût de votre séjour sera minime, à moins que vous dépensiez énormément d’argent lors de visites. Le poste principal de votre budget risque d’être votre billet d’avion. A ce sujet, Mon Argent vous propose quelques astuces et conseils pour bien préparer votre voyage et au prix le plus bas possible.

Billets d'avion: ne vous laissez plus voler ! Rien de plus simple et de plus rapide que de réserver un billet d'avion via Internet. Malheureusement, il y a encore souvent anguille sous roche. Un ticket soi disant "bon marché" peut finalement vous coûter cher

Vols low cost: à quoi devez-vous faire attention? Vous êtes de plus en plus nombreux à craquer pour les prix planchers des compagnies aériennes low cost. Mais ces vols ne sont réellement bon marché que si vous êtes prêts à vous contenter d'un service minimum.

Comment échapper aux vols trop chers ? Avec un peu de flexibilité, il est possible de faire considérablement baisser le prix de son billet.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés