Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Voyages interdits: quid pour votre assurance assistance?

Les voyages non essentiels sont interdits jusqu'au 1ᵉʳ mars. Dans quels cas serez-vous quand même couverts par votre assurance assistance ?
©BELGA

Depuis le mercredi 27 janvier 2021, les avis déconseillant strictement de voyager en zone rouge ont été remplacés par une interdiction stricte de voyager à moins d'avoir un motif essentiel. Cette décision a-t-elle un impact sur la couverture de votre assurance assistance ? La réponse varie d’un assureur à l’autre.

Prenons d’abord le cas des mutuelles. En tant qu’affilié à une mutualité, vous bénéficiez de Mutas, l’assistance médicale urgente à l’étranger. Ce service d’assistance est organisé en commun par toutes les mutualités belges, à l’exception des Mutualités libres (qui disposent de Mediphone Assist, sa propre centrale d’alarme), et couvre généralement les pays de l’Union européenne, la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein.  

Mutas n’intervient pas pour les voyages non-essentiels entrepris à partir du 27 janvier 2021. Ni pour les voyages professionnels.

Cependant, comme les voyages hors du pays sont interdits par le SPF Affaires étrangères, les conditions générales de Mutas s’appliquent : à savoir qu'il n'y aura pas d’intervention de Mutas pour les voyages récréatifs entrepris à partir du 27 janvier 2021.

Par contre, l’intervention est maintenue (dans la limite de ce qui est possible sur place pour les rapatriements) pour les personnes qui sont à l’étranger et ont quitté la Belgique avant cette date…  

De plus, Mutas n’intervient pas pour les voyages professionnels. En aucun cas.

Notez qu'il est question du volet assistance. Si vous êtes à l'étranger, peu importe le motif de votre déplacement, votre mutualité interviendra toujours sur le volet obligatoire. À savoir, le remboursement d’une partie des frais médicaux que vous pourriez avoir sur place.

Même topo chez Mediphone Assist qui le précise d'emblée sur sa page de garde. "Les voyages étant interdits du 27 janvier au 1ᵉʳ mars 2021, Mediphone Assist ne pourra pas intervenir si vous partez à l’étranger pendant cette période.

Quid chez d'autres assureurs?

Actuellement, Europ Assistance Belgique exclut aussi les voyages ou types de voyages interdits par le SPF Affaires Etrangères. "Donc il n’y a pas d’exclusion de la part d’Europ Assistance pour des voyages essentiels (en ce compris les déplacements professionnels), peu importe que le voyage ait lieu en avion, en voiture, à moto ou à vélo, … ", indique son porte-parole, Xavier Van Caneghem.

"Si le voyageur s’est rendu vers sa destination avant l’instauration de l’interdiction et s’y trouve toujours lors de sa demande d’assistance, nous lui porterons assistance", a-t-il ajouté.

"Il n’y a pas d’exclusion de la part d’Europ Assistance pour des voyages essentiels, en ce compris les déplacements professionnels."
Xavier Van Caneghem
porte-parole d'Europ Assitance Belgique

Précision supplémentaire : si le voyageur a été testé positif au Covid-19, "son séjour et voyage seront soumis aux règles sanitaires de l’endroit où il se trouve et aux règles sanitaires d’entrée de son pays de destination. Ainsi, les compagnies aériennes n’accepteront pas de passagers testés positifs. Ceux-ci seront donc placés en isolement sur place et - si nécessaire - hospitalisés sur place. Dans tous les cas, Europ Assistance devra se conformer aux règles sanitaires qui sont d’application".

De son côté, Allianz n'a pas encore mis à jour ses conditions (elles datent encore du 7 décembre 2020). Celles-ci prévoient que ses assurés bénéficient de l’entièreté de leurs couvertures d’assistance, en zone rouge, à l’exception de l’assistance pour les cas liés au Covid-19.

En conclusion, peu importe votre contrat d'assurance, prenez la peine de vérifier les éventuels cas d'exclusion avant de voyager.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés