Mon argent La réponse à toutes vos questions d'argent

Zone rouge: êtes-vous couvert par votre assurance assistance?

Lorsqu’une zone est déconseillée par le SPF Affaires étrangères, il peut arriver que votre assureur refuse de vous porter assistance sur place.
Europ Assistance couvre, depuis le 25 septembre, tout déplacement vers et dans une zone rouge, soit dans la zone Schengen ou en dehors de celle-ci, et peu importe le motif du voyage. ©BELGA

Depuis le vendredi 25 septembre, les interdictions de voyager en zone rouge ont été remplacées par des avis déconseillant strictement de voyager dans ces zones. Cette décision a-t-elle un impact sur la couverture de votre assurance assistance? La réponse varie d’un assureur à l’autre. Elle a également varié depuis la date du 25 septembre.

Prenons d’abord le cas des mutuelles. En tant qu’affilié à une mutualité, vous bénéficiez de Mutas, l’assistance médicale urgente à l’étranger. Ce service d’assistance est organisé en commun par toutes les mutualités belges, à l’exception des Mutualités libres (qui disposent de Mediphone Assist, sa propre centrale d’alarme), et couvre généralement les pays de l’Union européenne, la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein.  

Dans un premier temps, Mutas avait annoncé qu'elle ne couvrirait pas ses affiliés si ceux-ci se rendent dans une zone rouge au motif d'y faire du tourisme. Depuis, Mutas a fait marche arrière.

"Nous constatons que le passage de ‘l'interdiction’ de voyager dans les zones rouges en ‘strictement déconseillé’ est source de confusion", selon une communication de Mutas.

"Le passage fréquent de zone verte qui devient orange puis rouge et vice versa crée également peu de sécurité juridique. Au contraire, une grande incertitude est survenue quant à savoir si on pouvait ou non compter sur son assistance médicale sur son lieu de vacances. Nous avons donc décidé d'accorder une assistance voyage à partir du 25 septembre 2020, date à laquelle l'interdiction de voyager a été transformée en strictement déconseillée, quel que soit le code couleur de la région dans laquelle on séjourne."

"Même si vous allez en zone rouge, votre mutualité continuera à couvrir le remboursement d’une partie de vos frais de santé."
Elodie Debrumetz
Porte-parole de la Mutualité Chrétienne

Notez qu'il est question du volet assistance. Si vous êtes dans une zone rouge, peu importe le motif de votre déplacement, votre mutualité interviendra toujours sur le volet obligatoire, à savoir, le remboursement d’une partie des frais médicaux que vous pourriez avoir sur place.

En ce qui concerne Mediphone Assist, les Mutualités libres ont également changé leur fusil d'épaule (depuis le 25 septembre) en décidant finalement de couvrir leurs assurés en zone rouge pour l’assistance et cela, peu importe le motif du voyage.

Quid chez d'autres assureurs?

Chez d'autres assureurs, c’est aussi du cas par cas. Par exemple, Europ Assistance ne couvrait plus ses assurés si ceux-ci se rendaient dans une zone rouge. Mais suite aux nouvelles décisions du SPF Affaires étrangères, «nous avons décidé – à partir du 25 septembre – de couvrir dans tous nos contrats d’assistance voyage, tout déplacement vers et dans une zone rouge, qu’elle soit dans la zone Schengen ou en dehors de celle-ci et peu importe le motif du voyage», indique le porte-parole, Xavier Van Caneghem.

Allianz n'assure pas l'assistance en zone rouge pour les cas liés au Covid-19.

Notez que cette règle s’applique tant aux prestations médicales, c'est-à-dire l'assistance aux personnes, qu’à l’assistance technique (l'assistance au véhicule).

Autre exemple: chez Allianz, les clients bénéficient de l’entièreté de leurs couvertures d’assistance, en zone rouge, à l’exception de l’assistance pour les cas liés au Covid-19. Mais il n’est pas impossible que cette exclusion soit retirée d’ici vendredi. Affaire à suivre. En conclusion, peu importe votre contrat d'assurance, prenez la peine de vérifier les éventuels cas d'exclusion avant de voyager.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés