shareholder

Résultats du premier semestre

©BELGA

Progression à 10,3 % de la marge EBITDA ; une nouvelle année de croissance profitable pour Barco

Kortrijk, Belgique, le 19 juillet 2018, 7h30 – Barco (Euronext : BAR ; Reuters : BARBt.BR ; Bloomberg : BAR BB) publie aujourd’hui les résultats du semestre clos le 30 juin 2018.

Éléments financiers marquants du premier semestre 2018

  • Le carnet de commandes s’élève à 324,4 millions d’euros, (+14 % contre la fin 2017)
  • Les commandes reçues atteignent 539,7 millions d’euros (-4,0 % ; mais +2,0 % à changes constants)
  • Les ventes s’élèvent à 498,1 millions d’euros (-3,8 % ; mais +2,7 % à changes constants)
  • La marge brute s’établit à 38,8 % (+0,5 point de pourcentage)
  • L’EBITDA atteint 51,5 millions d’euros (+3,3 millions d’euros), soit 10,3 % des ventes (+1,0 point de pourcentage)
  • L’EBIT ajusté s’améliore à 34,9 millions d’euros (+3,4 millions d’euros) ou 7,0 % des ventes (+0,9 points de pourcentage)
  • Le résultat net s’élève à 27,3 millions d’euros (+8,1 millions d’euros)

Résumé analytique

La marge EBITDA augmente de 1,0 point de pourcentage, grâce à l’amélioration de la marge brute et à la baisse des charges opérationnelles ; simultanément, le groupe continue d’investir dans ses plateformes de croissance. Chacune des divisions affiche une marge EBITDA en hausse.

Le montant publié des ventes et des commandes reçues recule par rapport à l’an dernier mais respectivement +2 % et +2,7 % à changes constants. Dans la division Enterprise, la forte croissance de ClickShare est contrebalancée par un recul des ventes dans le segment Control Rooms dû à un ralentissement de la demande de murs à rétroprojection. La division Healthcare enregistre un volume élevé de nouvelles commandes, ce qui témoigne du renforcement de sa position sur le marché, à la fois dans les segments de l’imagerie diagnostique et chirurgicale. Dans la division Entertainment, le segment Venues & Hospitality enregistre son troisième semestre consécutif d’amélioration du chiffre des ventes, compensant en partie le recul des ventes du segment Cinéma, surtout en Chine.

Barco poursuit la mise en œuvre de son programme " Focus to perform " et continue de se développer selon ses grandes orientations de croissance. La société a vendu X2O Media, a ouvert son " usine pour le future " en Belgique, et a entamé la relocalisation de ses activités de production depuis la Norvège vers la Belgique.

Parallèlement, au premier semestre, Barco lançait Cinionic, sa nouvelle joint-venture dans le segment Cinéma, et signait ses premiers renouvellements de contrats. Les cinquante premières installations d’UniSee, notre nouveau mur vidéo LCD, ont été réalisées auprès de clients de premier plan dans le monde entier ; quant à la division Healthcare, elle a ouvert son premier centre de R&D et de production en Chine, à Suzhou, dans le cadre de son programme " In China For China ", destiné à pénétrer plus efficacement le marché Healthcare en Chine.

Commentaire du CEO, Jan De Witte

" Comme prévu, les ventes du 1S18 sont en léger recul, après une performance particulièrement soutenue au 1S17. Nous avons la conviction, au vu de notre solide carnet de commandes, des ratios des prises de commandes sur facturation dans chaque division et de la qualité de nos perspectives commerciales, que nous pourrons accroitre nos ventes au 2S18 et améliorer notre marge EBITDA sur des ventes annuelles pratiquement inchangées ", a commenté Jan De Witte, CEO de Barco.

" La performance de Barco au premier semestre témoignent des progrès que nous avons réalisés pour atteindre nos objectifs. Nous voulons consolider davantage nos bases pour améliorer la qualité de nos résultats et de notre croissance rentable. A cet effet, nous voulons rationaliser davantage nos frais généraux et améliorer encore notre compétitivité ; simultanément, nous poursuivrons en investissant dans des solutions innovantes et des stratégies de mises en marché sans perdre des yeux notre ambition de marge EBITDA située entre 12 et 14 % d’ici 2020. ", a-t-il ajouté.

Perspectives 2018

Les déclarations ci-dessous sont de nature prospective ; il est possible que les résultats futurs s’en écartent sensiblement.

Au vu de la performance du premier semestre (dans une hypothèse de stabilité de l’environnement économique mondial et des devises), le management de Barco confirme ses perspectives pour l’exercice, annonçant une nouvelle amélioration de ses marges.

Du fait de la déconsolidation de BarcoCFG, le niveau des ventes et des commandes du groupe pour l’exercice devrait baisser d’environ 40 millions d’euros, sans incidence sur l’EBITDA.

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité

Echo Connect