shareholder

Bekaert fait état d'une poursuite de la forte croissance sous l'effet des acquisitions et des devises

©Bekaert

Chiffre d’affaires

Bekaert a réalisé un chiffre d’affaires consolidé solide au cours des neufs premiers mois de 2015, par rapport à la même période de l’année dernière. Le chiffre d’affaires consolidé a augmenté de € 2 423 millions à € 2 795 millions, soit une hausse de plus de 15%. La croissance par acquisitions a stimulé le chiffre d’affaires d’environ 10% et l’amélioration du mix prix de l’entreprise a contribué pour 3% à la croissance organique du chiffre d’affaires. L’incidence favorable des taux de change, bien qu’en retrait tout au long du troisième trimestre, représentait presque +10% en glissement annuel. La régression du chiffre d’affaires organique est due à une baisse des volumes (-2%) en raison d’un faible début de l’année et à la baisse des prix du fil machine, transmise aux clients (-5% au cours des neufs premiers mois de l’année).

Durant une période de trois mois allant de juillet à septembre 2015, le chiffre d’affaires consolidé de Bekaert a progressé de plus de 10% par rapport au troisième trimestre 2014. La croissance par acquisitions et l’effet des taux de change représentaient plus de 15%. Le déclin organique (-5%) résultait de l’effet positif du mix prix et des volumes (+1%) et de la baisse significative des prix du fil machine (-6%).

Le chiffre d’affaires global2 a atteint € 3 377 millions au cours des neufs premiers mois de 2015, en hausse de 11% par rapport à la même période l’année dernière. La forte dévaluation du real brésilien a tempéré l’effet des mouvements de change au niveau global (+5% en glissement annuel et neutre au troisième trimestre). L’effet des acquisitions était de +7% et le chiffre d’affaires organique était en baisse de presque 2% par rapport à la même période de l’année dernière.

Perspectives

Bekaert s’attend à une demande toujours forte dans les marches de l’automobile au cours du dernier trimestre 2015. Les marchés pétrolier et gazier devraient rester faibles et l’environnement économique difficile en Amérique latine est susceptible de persister.

Nous nous attendons à ce que la performance solide des acquisitions et investissements récemment réalisés se poursuive. Contrairement au dernier trimestre 2014, nous ne prévoyons pas de chute significative du chiffre d’affaires dans les marchés pneumatiques chinois. Nous nous attendons à une incidence neutre sur les taux de change au cours du quatrième trimestre. Le chiffre d’affaires cependant sera affecté par la baisse des prix du fil machine, semblable à l’incidence survenue au cours du troisième trimestre (-6%).

Afin d’augmenter la création de valeur au fil du temps, Bekaert a lancé une série d’actions, dont un programme visant à optimiser le coût de fabrication de l’entreprise ainsi qu’une analyse du portefeuille de produits. Ces actions devraient continuer à contribuer à l’amélioration des marges au cours du second semestre de l’année et par la suite.

Lire le communiqué complet ici.

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés