shareholder

Bone Therapeutics perçoit 3 millions d'euros de financement afin de soutenir de nouveaux projets de recherche

©Bone Therapeutics

La Région wallonne finance de nouvelles recherches sur la conservation, les propriétés et le mécanisme d’action des cellules osseuses de Bone Therapeutics

Gosselies, Belgique, 30 novembre 2015 – BONE THERAPEUTICS (code Euronext Bruxelles et Paris : BOTHE, Eligible PEA-PME), société de thérapie cellulaire osseuse qui répond à d’importants besoins médicaux non satisfaits dans les domaines de la réparation et de la prévention des fractures, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu 3 millions d’euros de financement non dilutif via des nouvelles avances récupérables1 pour soutenir ses programmes de recherche préclinique.

Les subventions financeront, au cours des deux prochaines années, jusqu’à 55% des dépenses relatives à de nouveaux projets2 élaborés dans le but d’approfondir la recherche, liée notamment, à la conservation, aux propriétés et au mécanisme d’action des cellules ostéoblastiques de Bone Therapeutics.

Cette recherche préclinique élargira les connaissances de Bone Therapeutics sur les caractéristiques de ses cellules et permettra à la société d’explorer de nouvelles indications ainsi que de nouvelles voies d’administration. Cette étude devrait également permettre à Bone Therapeutics de continuer l’optimisation de ses méthodes de production.

Le premier projet étudiera le processus de cryopréservation des produits osseux allogéniques ALLOB® (issus de donneurs sains) dont l’optimisation pourrait permettre à la société de continuer à accroître sa production et de simplifier sa logistique.

Le deuxième projet, destiné à élargir les connaissances des mécanismes cellulaires, étudiera l’adhésion et la migration des cellules osseuses en réponse à différents facteurs, un processus appelé chimiotactisme. Les protéines de surface impliquées dans le processus chimiotactique seront examinées pour fournir plus d’informations sur les propriétés des ostéoblastes et leur comportement dans le corps après administration.

Le troisième projet vise le développement d’outils de sélection fondée sur les protéines exprimées par les cellules d’échantillons de moelle osseuse, prélevée chez des donneurs sains, qui présentent les meilleures propriétés pour la production des produits cellulaires osseux allogéniques de Bone Therapeutics. Une telle présélection devrait considérablement améliorer le processus de production en limitant le risque d’utilisation de moelle osseuse à faible rendement ou menant à la production d’un produit hors spécifications.

Enrico Bastianelli, CEO de Bone Therapeutics, commente : " Ces nouveaux fonds nous aideront à financer des recherches précliniques importantes qui permettront d’approfondir notre compréhension des propriétés de nos cellules ostéoblastiques, d’optimiser nos procédés de production et de continuer le développement de nos produits de thérapie cellulaire. Nous sommes très reconnaissants envers la Région wallonne pour le renouvellement de sa confiance. "


1. Les avances récupérables sont accordées afin de financer des programmes spécifiques de recherche et de développement. Ces avances sont remboursables sous cerains conditions, y compris le fait que la Société décide d’exploiter les résultats R&D du projet. Dans ce cas, une partie de l’avance (généralement 30%) devient remboursable selon un échéancier convenu, tandis que la partie restante (généralement 70%) ne devient remboursable que dans la mesure où des revenus sont générés dans les 10 années à compter de la date d’exploitation. Ainsi, si aucun revenu n’est généré durant cette période de 10 ans, toute partie non remboursée de l’avance est définitivement acquise.

2. Deux des trois subsides ont été attribués à SCTS (Skeletal Cell Therapy Support), une filiale de Bone Therapeutics consacrée aux infrastructures ainsi qu’aux services de manufacture et de logistique dans le domaine de la thérapie cellulaire osseuse.

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés