shareholder

Celyad traite le premier patient de la seconde cohorte de son étude de Phase I CAR-T NKG2D

©CELYAD

Mont-Saint-Guibert, Belgique — Celyad (Euronext Bruxelles et Paris et NASDAQ : CYAD), leader dans la découverte et le développement de thérapies cellulaires spécialisées, avec des programmes cliniques portant sur les maladies cardiovasculaires et l’immuno-oncologie, annonce aujourd’hui le traitement du premier patient de la seconde cohorte de l’étude clinique de Phase I qui évalue la sécurité et la faisabilité de sa thérapie cellulaire CAR-T NKG2D auprès de patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) ou de myélome multiple (MM).

Le Dr Christian Homsy, CEO de Celyad, a commenté : " Le traitement du premier patient recruté dans la seconde cohorte de notre étude de Phase I chez l’homme visant à évaluer la thérapie cellulaire CAR-T NKG2D atteste des progrès continus que nous enregistrons dans le développement de notre principal programme en immuno-oncologie. Une fois l’évaluation de sécurité achevée, nous devrions continuer le recrutement de patients pour cette étude afin de poursuivre l’évaluation de l'innocuité de la thérapie et déterminer la dose adéquate. Grâce à sa capacité unique à cibler les ligands présents sur la plupart des cancers, nous estimons que notre thérapie cellulaire CAR-T NKG2D a le potentiel de traiter les patients atteints du cancer, y compris les cancers hématologiques et certaines tumeurs solides. "

Le Dr Frédéric Lehmann, vice-président immuno-oncologie de Celyad, a ajouté : " Nous sommes fiers de l’avancée rapide de notre première étude de phase 1 CAR-T NKG2D. Je suis reconnaissant envers les chercheurs dévoués du Dana Farber Cancer Institute et me réjouis de poursuivre le recrutement pour cette importante étude. Celyad continue à s’engager dans le développement de programmes d’immuno-oncologie CAR-T qui devraient permettre d’obtenir des résultats cliniques significatifs pour les patients. "

L’étude de phase I/IIa a pour objectif premier d’évaluer la sécurité et la faisabilité des cellules CAR-T NKG2D ainsi que d’autres critères, dont l’efficacité clinique. Les données portant sur les 12 premiers patients traités en Phase I sont attendues pour mi-2016. Une fois que la dose recommandée sera déterminée, la Phase IIa de l’étude commencera avec 12 patients supplémentaires, traités avec la dose recommandée.

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés