shareholder

L'âge moyen du client crédit logement augmente: la hausse est nette chez les plus de 55 ans.

Comme chaque année, KBC analyse son portefeuille de crédits logement et constate plusieurs grandes tendances :

  • L'âge moyen de l'emprunteur augmente : de 39,5 ans en 2012, il passe à 41 ans en 2016. L'augmentation est substantielle chez les plus de 55 ans, ceux-ci étant surtout des candidats à la rénovation (adaptant leur habitation aux dernières exigences en matière d'énergie et de confort) et des investisseurs immobiliers (en quête d'un rendement " sûr " en remplacement des investissements mobiliers).
  • En moyenne, les montants investis et empruntés augmentent, alors que le montant des amortissements progresse à peine et ce, grâce notamment à la baisse des taux d'intérêt et à l'apport personnel plus élevé imposé par le régulateur. Par rapport à 2012, l'apport personnel augmente de 19% et même de 61% dans le cas des candidats à la rénovation.
  • En 2016, la plupart des emprunteurs ont choisi un crédit logement d'une durée comprise entre 16 et 20 ans. Les durées les plus longues disparaissent totalement.

L'âge moyen continue à augmenter

Alors qu'en 2012, l'âge moyen de l'emprunteur atteignait 39,5 ans, il grimpe à 41 ans en 2016.

L'augmentation de l'âge moyen de l'emprunteur montre que :

  • L'achat immobilier se fait à un âge plus avancé, soit parce que l'apport personnel exigé doit être plus élevé, soit parce que la jeune génération choisit de se fixer moins rapidement.
  • La hausse est substantielle chez les plus de 55 ans.

Lire le communiqué de presse ici.

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés