shareholder

Rapport financier semestriel du 01/01/2015 au 30/06/2015

©Montea

Le résultat net courant s’élève à eur 9,4 millions (eur 1,02 par action)

  • Hors impact IFRIC 21: résultat net courant de eur 9,8 millions (eur 1,06 par action)
    => 42% de mieux qu’à la même période de l’année dernière

Sur la bonne voie pour atteindre un résultat net courant d’au moins eur 19,0 millions (+24%)

Marge d’exploitation de 82,3% (84,5% hors ifric 21)

La juste valeur du portefeuille immobilier est portée à eur 466 millions

Le taux d’occupation s’ élève à 95,8%

La durée moyenne des contrats de bail atteint 7,1 ans

Poursuite de l’optimisation de la structure de financement

  • Fonds propres renforces de eur 12,4 millions par apport en nature et dividende optionnel (457.323 actions nouvelles)
  • Emission de deux emprunts obligataires d'une valeur nominale totale de eur 50 millions
  • Endettement à 54,4 % - cout du financement 3,4%
  • La durée moyenne des financements dépasse > 5 ans
  • La durée moyenne des couvertures dépasse > 8 ans

 

Résumé

  • Le résultat net courant de Montea s'élève à EUR 9,4 millions (EUR 1,02 par action).Il est important de noter qu'en raison de l'application de IFRIC 21 à partir du 01/01/2015, stipulant que les taxes immobilières constatées pour toute l'année 2015 doivent être comptabilisées au 1er janvier de l'année, une somme de EUR 0,4 million en frais nets a été prise en compte pour le premier semestre malgré une échéance normale au deuxième semestre. Il s'agit donc seulement d'un décalage de taxes immobilières à l'intérieur de l'exercice (de la 2e moitié de l'année 2015 à la 1e moitié de l'année 2015). Le total des taxes immobilières prévues pour l'année 2015 ne change pas pour Montea. Lorsque, pour permettre la comparaison, nous ne tenons pas compte de l'impact de IFRIC 21 sur le premier semestre, nous observons une augmentation de 42% (+EUR 2,9 millions) par rapport aux EUR 6,9 millions de la même période de l'année dernière1.

    L'augmentation du résultat net courant de EUR 2,5 millions (EUR 2,9 millions hors IFRIC 21) résulte de l'augmentation du résultat d'exploitation avant résultat sur le portefeuille immobilier (marge d'exploitation), à hauteur de EUR 2,8 millions (EUR 3,1 millions hors IFRIC 21), tandis que la chargefinancière nette ne progresse que de EUR 0,1 million.
  • Pour l'exercice 2015, Montea prévoit un résultat net courant d'au moins EUR 19 millions (24% de mieux que l'exercice précédent).
  • La marge d'exploitation baisse à 82,3% sous l'effet de IFRIC 21. S’il n’en est pas tenu compte, la marge d'exploitation augmente à 84,5%, à comparer aux 84,3% de la même période de l'année dernière.
  • La juste valeur du portefeuille immobilier se monte à EUR 465,7 millions. Durant le premier semestre 2015, la juste valeur du portefeuille immobilier a augmenté de EUR 51,8 millions, essentiellement suite à l'acquisition de 3 sites (Saint-Priest-FR, ’s Heerenberg-NL et Apeldoorn-NL) et de 2 développements build-to-suit en cours (Erembodegem - Movianto et Forest - CdS), ainsi qu'en raison de la variation de la juste valeur des investissements immobiliers. Enfin, le site de Meer (BE) a été vendu pour EUR 3,8 millions.

    Le taux d’occupation est de 95,8 %.2 La baisse du taux d'occupation par rapport aux 96,6% du 31 décembre 2014 s’explique principalement par la vacance des sites de Malines (4.900 m²) et Erembodegem (2.110 m²).

    La durée moyenne des contrats est de 7,1 ans (jusqu'à la première date de rupture).

    La dette (pour le calcul du taux d'endettement) au 30/06/2015 se monte à EUR 270,6 millions ; elle augmente dans une large mesure sous l'effet de la vigoureuse croissance du portefeuille immobilier en comparaison avec le 30/06/2014 (une croissance de EUR 112,1 millions, largement financée par la dette). Face à cela, le résultat financier négatif n'augmente que de EUR 0,1 million, sous l'effet d'une dette moyenne plus importante et de taux d'intérêt très inférieurs durant le premier semestre de 2015.
  • Sous l'effet du renforcement des fonds propres par apport en nature (pour financer le site d'Apeldoorn) et de l'exercice du dividende optionnel, 457.323 actions nouvelles ont été émises (avec droit entier aux dividendes pour l'exercice 2015), ce qui a permis de maîtriser le taux d'endettement à 54,4%.

    Pour poursuivre la diversification de ses dettes financières, Montea a par ailleurs émis 2 nouveaux emprunts obligataires d'une valeur nominale totale de EUR 50 millions, pour une durée moyenne de 11 ans, et avec un coût de financement moyen de 2,73%.

    Grâce à la diversification des dettes par l'émission de 2 nouveaux emprunts obligataires, la finalisation des lignes de crédit à refinancer pour l'année 2015 et la prolongation des lignes de crédit existantes, la durée moyenne des financements dépasse à présent 5 ans.

    Parallèlement, les instruments de couverture ont été restructurés, portant leur durée moyenne au 30/06/2015 à plus de 8 ans.
    Suite aux actions ci-dessus, Montea dispose d'un pourcentage de couverture de 80%3 avec un coût de financement moyen de 3,4%.


Lire la suite de ce rapport sur le site de Montea (pdf).

 

1 Le résultat net courant par action du premier semestre 2015 tient compte de 9.211.701 actions (en d'autres termes, il tient compte des 457.323 actions nouvellement émises à l'occasion des augmentations de capital réalisées en H1 par apport en nature et dividende optionnel). Le résultat net courant par action de la même période de l'année dernière tenait compte de 6.808.962 actions. La différence résiduelle de 1.945.416 actions s'explique entièrement par l'augmentation de capital du 24 juin 2014.
2 Le taux d’occupation représente le nombre de m² occupés par rapport à la superficie totale en m². Les m² en développement ne sont pas pris en compte dans le numérateur et le dénominateur

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés