British Telecom investit dans FON?

L'entreprise espagnole FON mérite à plusieurs égards d'être épinglée. En très peu de temps, elle est parvenue à rassembler des milliers de visiteurs qui ont ouvert leur connexion sans fil à de parfaits inconnus qui de cette manière peuvent téléphoner gratuitement. Il suffit, pour les internautes qui veulent passer un appel, de chercher l'utilisateur de FON le plus proche et d'utiliser une partie de sa connexion large bande. La société a précisé qu'elle comptait déjà plus de 300.000 membres pour un total de plus de 100.000 points d'accès.

Contrairement à de nombreuses autres sociétés de téléphone, FON n'est pas soutenue par des groupes de capital-risque mais son actionnariat se compose tout de même de grands noms tels que Google. Même Skype a investi dans FON. Récemment, des rumeurs ont même prétendu que l'opérateur de téléphonie britannique British Telecom (BT) pourrait lui aussi investir dans le groupe. Le fait que les sociétés de téléphone utilisent la technologie Internet pour comprimer les frais de leurs propres réseaux n'est pas neuf. Cependant, si BT prend effectivement une participation importante dans FON, ce serait la première fois qu'un opérateur choisit de faire de ses ennemis des amis...

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés