Publicité

Débat politique agité sur Second Life

La politique trouve également un écho dans le monde virtuel de Second Life. Pas toujours dans la sérénité cependant.

Depuis que le parti politique français d'extrême-droite Front National s'est installé dans le monde de rêve virtuel de Second Life, des dizaines de panneaux de protestation ont été plantés aux abords du terrain choisi par le parti pour s'établir. Les protestations en réaction à la présence d'un Jean-Marie Le Pen virtuel et de ses acolytes sur ce site sont de plus en plus vives.

Certains autres habitants de Second Life se sont réunis en groupes d'actions antiFN, dans le but d'interdire le parti d'extrême-droite de Second Life. Dans ce tumulte virtuel, des fusillades ont même été signalées, ce qui est relativement inhabituel pour un environnement relativement pacifique comme Second Life. Ces événements montrent d'une part que les politiques exploitent tous les outils à leur disposition et d'autre part, que Second Life est un reflet de plus en plus fidèle de la vie réelle.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés