Interdiction de YouTube pour les politiques flamands

Les politiques flamands ne peuvent pas réaliser de campagne sur Internet à l'occasion des élections et donc, ils ne peuvent pas placer de séquences vidéo (publicitaires) sur le net. Mercredi, la commission des dépenses électorales de la Chambre a décidé que les candidats ne pouvaient pas exploiter de sites tels que YouTube pour diffuser leur message politique sur la toile mondiale.

Cette décision est en réalité la confirmation d'un décret flamand sur les médias de 2004 qui interdisait déjà très clairement l'utilisation d'émissions de radio ou de télé propres mais qui ne disait rien sur l'Internet en tant que support. La commission de la Chambre a donc établi clairement que les séquences à caractère politique étaient interdites sur la toile.

En Wallonie, il n'y a pas de limitations aux émissions des partis politiques. Des initiatives comme MR-TV peuvent donc persister. Reste à savoir quelles règles s'appliqueront à la capitale.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés