Publicité
Publicité

Peser sur un conseil d'administration grâce au web 2.0

Un petit actionnaire possédant quelques actions d'une valeur de quelques 1.000 euros peut-il changer la destinée du CEO de Yahoo ? Et pourquoi pas ! En fédérant d'autres petits actionnaires grâce au web 2.0, Eric Jackson, propriétaire de 45 actions de Yahoo Inc, soumet un " plan B " dont la première idée consiste à révoquer Thierry Semels, le CEO de Yahoo.