Publicité

Près de la moitié des jeunes parlent à des inconnus

Quarante-trois pour cent des jeunes européens qui surfent sur Internet discutent avec des personnes inconnues sur Internet. C'est ce qui ressort de l'une des deux études présentées cette semaine à l'occasion du Safer Internet Day (SID), une étude de recherches consacrées à un Internet plus sûr.

Il ressort d'une étude d'Insafe, qui regroupe les plateformes Saferinternet en Europe, que parmi 12.000 jeunes de moins de 18 ans, 56 % fournissent des détails privés les concernant sur un site Internet. Autre constat étonnant : 8 % révèlent les données de leur carte bancaire sur Internet. 'Le comportement des jeunes est très risqué', estime-t-on chez Childfocus, l'un des initiateurs de l'étude.

La société de consultance Deloitte a également conduit une étude ('SIP Benchmark 2006') auprès de plus de cent parents et enseignants dans plusieurs pays européens. Son objectif était de tester l'efficacité de trente des techniques de filtrage les plus utilisées sur Internet. L'enquête s'inscrit dans le cadre du programme Safer Internet Plus de la Commission européenne. Il ressort de cette étude que le logiciel testé est surtout efficace pour le filtrage des sites web anglophones qui recensent beaucoup de visiteurs et publient un contenu nuisible. Le succès des applications est cependant moindre sur les sites non anglophones.

Plus d'infos sur:

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés