Second Life et marketing

Régulièrement, Second Life (SL) est mentionnée dans les médias lorsqu'une société internationale y fête son arrivée. MTV, Coca Cola, Ford, Adidas et d'autres sociétés sont déjà présentes sur SL. Une étude du bureau Komjuniti établi à Hambourg montre que 72 % des utilisateurs de SL sont déçus des activités des entreprises sur SL. Le manque d'interactivité est un inconvénient. Elle n'existe même pour ainsi dire pas.

Un peu plus d'un tiers n'est même pas informé de l'existence de sociétés dans SL et 42 % pensent qu'il s'agit avant tout d'une mode qui passera.

" Décevant mais pas vraiment surprenant ", affirme Dr. Nils Andres, directeur de Komjuniti. " Les médias traditionnels tendent à suggérer que Second Life et le monde de l'entreprise sont déjà identiques alors que ce n'est pas encore le cas ".

Ce qui ressort de cette étude, c'est que les habitants de Second Life, cachés sous un avatar anonyme ou leur alter ego, sont plus curieux et plus ouverts. Ils sont férus d'interactivité et veulent tout essayer!

Les modèles du monde réel ne sont cependant pas adaptés au monde virtuel. Les constructeurs auto peuvent par exemple difficilement faire de la publicité pour une voiture lorsque le moyen de transport le plus utilisé dans SL est la téléportation. Ils perdent ainsi l'avantage par rapport à des jeunes fabricants de voitures volantes.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés