Recherché : du capital-risque belge

"Google a pu lever 25 millions dollars au premier tour de capital auprès de 2 investisseurs de capital de risque américains. Chez nous, elle n'aurait pas eu la moindre chance de réussite."

L'entrepreneur bruxellois Alexandre Saboudjian dans Trends/Tendances. Le secteur du capital-risque belge a investi 63% de moins qu'en 2004. Avec un total de 113 millions d'euros, le secteur ne représente qu'un tiers de la moyenne européenne. A sa première levée de fonds, Google a pu rassembler à elle seule un cinquième de cette somme. Pour sa propre société Music-Matic, Saboudjian a d'ailleurs eu recours à du capital français.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés