Euronext Bruxelles : la distribution de dividende de Belgacom pèse sur le Bel 20

(l'écho) Après le record de lundi, le Bel 20 a perdu 0,28% à 4602,16 points, un recul qui s'explique en partie par le titre Belgacom qui perd 3,28% à 32,77 euros. C'est que l'opérateur télécoms est coté ex-coupon depuis ce mardi matin. A mi-séance, vers 13h, l'indice vedette des valeurs belges cédait encore 0,96% à 4570,31 points.

STATISTIQUES

L'indice de l'institut ZEW, qui compile les attentes du secteur financier pour l'économie allemande, a augmenté en avril, de 10,5 points à 16,5 points, un niveau supérieur aux attentes, selon des chiffres publiés mardi. Les analystes interrogés par l'agence de presse Thomson Financial tablaient dans leur consensus sur un indice à 10,0 points, après 5,8 points le mois précédent.

Au Japon, l'indice de confiance des consommateurs s'est érodé de 1,6 point en mars à 46,8 points, traduisant une détérioration des perspectives de revenus et de dépenses des ménages, a annoncé mardi le gouvernement. Il s'agit de la première baisse de cet indice en trois mois. Un résultat inférieur à 50 indique que les ménages qui s'attendent à une détérioration sont plus nombreux que ceux qui s'attendent à une amélioration.

La zone euro a enregistré un déficit de 1,7 milliard d'euros de son commerce extérieur en février, quatre fois inférieur à celui de janvier qui s'était monté à 7,0 milliards d'euros. En données corrigées des variations saisonnières, le déficit commercial n'est plus que de 200 millions d'euros en février selon Eurostat, contre un excédent de 1,8 milliard en janvier. Le panel d'économistes consulté par Thomson Financial News espérait un excédent de 900 millions d'euros.

En ce qui concerne le commerce total, la Belgique présente un excédent de 1,2 milliard d'euros en janvier 2007, soit une augmentation des exportations (+13%) et des importations (+8%) par rapport à janvier 2006. Parmi les Etats membre, c'est l'Allemagne qui affiche le plus fort excédent (+1,6 milliard d'euros en janvier 2007), devant les Pays-Bas (+2,9 milliard) et l'Irlande (+2,0 milliard). Le Royaume-Uni (-11,2 milliard) accuse le plus fort déficit.

Au mois de mars, aux Etats-Unis, la production industrielle a reculé, les mises en chantier de logements ont légèrement progressé, tandis que l'énergie et l'alimentation ont de nouveau soutenu les prix à la consommation.

La production industrielle a reculé de 0,2% en mars, plombée par la production énergétique, a annoncé mardi la Réserve fédérale (Fed). Les analystes tablaient sur une stabilité de la production. De plus les chiffres des mois précédents ont été révisés à la baisse, pour faire ressortir une progression de 0,8% seulement en février (au lieu de +1% annoncé initialement), un recul de 0,4% en janvier (au lieu de -0,3%) et une hausse de 0,6% en décembre (au lieu de +0,8%). Sur un an, la production industrielle est en hausse de 2,3%.

Les mises en chantier de logements ont légèrement progressé de 0,8% en mars par rapport à février aux Etats-Unis, à 1,518 million d'unités en rythme annuel, a indiqué mardi le département du Commerce. Ce chiffre est à peu près conforme aux attentes des analystes qui tablaient sur 1,500 million d'unités en rythme annuel. Le ministère a révisé le chiffre de février à une progression de 7,6% au lieu des 9% initialement annoncés. Les permis de construire ont pour leur part progressé de 0,8% à 1,544 million là où les analystes attendaient 1,515 million. Le chiffre pour février a été laissé inchangé à 1,532 million. Sur un an, la baisse des mises en chantier est de 23% et celle des permis de construire de 25,9%. Après la forte hausse de février, celle plus modérée de mars laisse apparaître une stabilisation dans la déprime qui touche le marché immobilier aux Etats-Unis depuis plusieurs mois.

L'énergie et l'alimentation ont de nouveau soutenu les prix à la consommation en mars aux Etats-Unis, avec une hausse de 0,6% par rapport à février, a annoncé mardi le département du Travail. Cette hausse, conforme aux attentes des analystes, est la plus forte enregistrée depuis avril 2006. Dans le même temps, l'indice de base (hors alimentation et énergie) a progressé de 0,1% seulement, ce qui est la progression la plus faible depuis décembre. Les analystes tablaient sur une hausse de 0,2%. En février, les prix à la consommation avaient augmenté de 0,4% et l'indice de base avait progressé de 0,2%, selon les chiffres non révisés.

VALEURS

COLRUYT -0,61%, à 175,69 euros

- Colruyt pourrait bientôt inaugurer son premier supermarché outre-Moerdijk. C'est ce qu'annonce le site spécialisé Distrifood. C'est à Terneuzen que le distributeur belge devrait implanter ce premier magasin. La province de Zeeland devrait en effet recevoir encore ce mois-ci la demande de feu vert administratif.

- Colruyt cherche depuis longtemps à poser ses pions aux Pays-Bas. Faute d'avoir pu réaliser une opération de croissance externe qui lui convienne, le distributeur hallois a choisi d'ouvrir ses propres magasins. Le groupe a déjà inauguré son premier magasin bio, Bio-Planet, aux Pays-Bas, il y a quelques mois.

BELGACOM -3,28%, à 32,77 euros

- Le titre de l'opérateur télécoms est coté ex-coupon depuis ce mardi. Belgacom, qui a assez joliment progressé au cours des dernières séances, est en recul, de 4,84%, à 32,24 euros. Mais l'opérateur historique est coté, depuis ce matin, ex-coupon. Il est donc logique qu'il ait perdu environ 1,6 euros, le montant de son dividende…

- Belgacom, qui contrôle Proximus, profite depuis quelques jours en Bourse d'un projet de décision du régulateur belge des télécoms (IBPT) au sujet des tarifs de terminaison mobile (MTR), ces petits montants que se facturent entre eux les opérateurs pour "terminer" chaque appel passé vers leurs réseaux.

GIMV +1,73%, à 49,85 euros

-La société d'investissement de la région flamande a vendu sa participation dans Hypnion à Eli Lilly & Company. Hypnion est une société de biotechnologie privée, spécialisée dans la découverte et le développement de médicaments neurologiques contre les troubles du sommeil. En janvier dernier, l'entreprise a annoncé que son composé-phare (HY 10275) avait réussi les essais cliniques phase II initiaux. Elli Lilly a acquis Hypnion pour un montant total de 315 millions de dollars.

-La GIMV, qui était un actionnaire minoritaire de Hypnion depuis 2000 a vendu aujourd'hui sa participation à Eli Lilly au même titre que tous les autres actionnaires. La vente a un impact positif de 12,4 millions d'euros, soit 0,53 euro par action, sur la valeur des fonds propres au 31 décembre 2006.

- KBC a augmenté son objectif de cours sur la valeur à 55 EUR contre 54 EUR, précédemment.

OMEGA PHARMA 1,16%, à 60,37 euros

- La société de distribution pharmaceutique, va élargir son comité de direction. Le directeur financier du groupe, Sam Sabbe, est promu au poste de vice président exécutif. Barbara De Saedeleer lui succède. Le comité s'élargit ainsi à 5 membres.

- ING a augmenté son objectif de cours à 68 euros (65)

DEXIA -0,30%, à 23,21 euros

- Crédit Suisse a entamé la couverture du titre avec un avis neutre.

UCB -0,09%, à 42,22 euros

- Goldman Sachs a augmenté son avis à "vendre" (vendre avec conviction).

WERISTER =15,01 EUR

- La cotation de cette société notamment active dans les maisons de repos a été suspendue lundi à la demande de la CBFA dans l'attente d'un communiqué.

SV PATRIMONIA +2,94% à 5,25 euros

- Première cotation ce mardi sur le Marché libre de Bruxelles pour cette société immobilière.

MOBISTAR -0,14% à 65,66 euros

Comme Belgacom, la filiale belge d'Orange (France Télécom) profite actuellement en Bourse d'un projet de décision du régulateur belge des télécoms (IBPT) au sujet des tarifs de terminaison mobile (MTR), ces petits montants que se facturent entre-eux les opérateurs pour "terminer" chaque appel passé vers leurs réseaux.

EURONAV -0,65%, à 25,93 euros

- La société, spécialisée dans le transport maritime de produits pétroliers publie ses résultats trimestriels, ce mardi après bourse. L'analyste Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities s'attend pour Euronav, à un résultat net pour le premier trimestre 2007 de 26,7 millions d'euros. Ce chiffre attendu est nettement inférieur au 93,5 millions de dollars réalisés sur la même période un an auparavant, mais qui avait été exceptionnel.

- Vanderhaeghen table sur un chiffre d'affaires de 144 millions dollars pour ce premier trimestre, un ebitda de 83,2 millions de dollars, et un ebit de 45,5 millions de dollars et un bénéfice net par action de 0,51 dollar.

IBT +1,52% à 7,99 euros - IBA +0,14% à 21,16 euros

-IBt a annoncé la signature d'un accord de distribution avec IBA concernant l'exclusivité de distribution du produit Visicoil pour le Royaume-Uni, l'Irlande, la Belgique, le Luxembourg les Pays-Bas et la France. L'accord prévoit également la distribution non exclusive en Autriche. Dans le futur, d'autres pays pourraient être inclus dans le contrat.

-Visicoil est un marqueur en or utilisé en "radiothérapie guidée par imagerie" (IGRT), grâce auquel une dose radiothérapeutique plus importante peut être administrée aux tissus atteints du cancer tout en préservant les tissus sains avoisinants.

AEDIFICA +1,19% à 46,95 EUR

- Aedifica a procédé à l'acquisition d'immeubles de bureaux pour 2,1 millions d'euros. 'opération qui consiste en un apport en nature a eu lieu après la tenue de l'assemblée générale extraordinaire qui s'est déroulée ce mardi. A cet égard "tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée générale extraordinaire d'Aedifica ont été approuvé à l'unanimité" a déclaré Stefaan Gielens, le CEO de la Sicafi à vocation résidentielle.

KINEPOLIS +0,53%, à 56,50 EUR

- Le Conseil de la concurrence a levé les conditions imposées en 1997 à Kinépolis suite à la fusion des groupes Bert et Claeys. Après une analyse approfondie du marché, le Conseil a conclu que, suite aux modifications des conditions du marché de la projection de films en salles de cinéma, les conditions ne se justifiaient plus. Le Conseil de la concurrence avait approuvé, le 17 novembre 1997, la fusion entre le groupe Bert et le groupe Claeys, dont est issu Kinépolis. L'approbation du Conseil était soumise à certaines conditions qui visaient à empêcher que Kinépolis puisse mettre sérieusement en péril la position concurrentielle d'autres exploitants de salles de cinéma.

- Le Conseil avait notamment interdit à Kinépolis de conclure des arrangements qui sont de nature à empêcher d'autres exploitants de projeter certains films.

FORTIS +0,12%, à 34,44 euros

- Le ticket de Fortis pour mettre la main sur une partie d'ABN Amro serait évalué à 22 milliards d'euros, selon L'Echo.

- C'est ce mercredi que les négociations exclusives entre le bancassureur néerlandais et Barclays prennent fin. ABN Amro serait alors prêt à entamer des discussions avec la consortium Fortis-RBOS-Santander.

TESSENDERLO +1,70% à 40,17 euros

- Rabo Securities a augmenté son objectif de cours sur la valeur à 46 euros contre 41 euros.

EVS -1,81% à 48,40 euros

- Michel Counson, l'un des trois co-fondateurs d'EVS, a vendu une tranche de sa participation dans l'entreprise, soit 35.667 titres, pour un montant de 1.712.016 euros (donc à 48 euros pièce).

- Jacques Galloy, directeur financier, a cédé 2.000 actions EVS pour 95.535 euros (donc à environ 47,77 euros pièce).

(c) TNL (tél: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect