Publicité

Euronext Bruxelles : le Bel 20 améliore son record de clôture

(l'écho) Le Bel 20 a réussi a maintenir ses gains de la veille en y rajoutant 0,10% à 4367,02 points, un nouveau record somme toute. Durant la journée, la tendance générale sur les marchés d'actions européens était orientée vers le bas ce jeudi, sur des prises de bénéfice après la nette hausse de mercredi. A la clôture, les indices européens varient dans des marges étroites. Francfort a terminé sur une légère hausse de 0,04%, Londres cède 0,07%, Paris 0,12%. L'indice DJ Stoxx 50 se tasse de 0,10%.

A New York, en dépit d'indicateurs rassurants sur l'économie américaine, le Dow Jones reculait de 20,83 points à 12.489,74 points vers 17H50 et l'indice composite du Nasdaq de 8,47 points à 2.422,75 points.

Ce jeudi, une série d'indices et de statistiques en provenance des Etats-Unis ont passé la revue. L'immobilier était de nouveau au programme. Contre l'attente des opérateurs, les reventes de logements ont progressé de 0,6% en novembre par rapport à octobre à 6,28 millions d'unités. Les logements existants représentent presque six fois plus de logements que les logements neufs.

De bonnes surprises également concernant les consommateurs et l'industrie. L'indice de confiance des consommateurs américains a progressé à 109 points en décembre contre 105,3 en novembre, alors que les analystes tablaient sur une baisse à 102 points, tandis que l'indice PMI d'activité dans le secteur industriel de la région de Chicago s'est fixé à 52,4 points contre 49,9 points en novembre. Les analystes tablaient sur 51 points. Un indice en dessous de 50 points reflète une diminution de l'activité dans le secteur industriel.

Le nombre de demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis a progressé de 1.000 au cours de la semaine achevée le 23 décembre par rapport à la précédente, pour s'inscrire à 317.000, a indiqué jeudi le département du Travail. Les analystes tablaient sur 320.000 inscriptions initiales.

Enfin, les réserves de brut ont reculé de 8,1 millions de barils à 321 millions de barils lors de la semaine achevée le 22 décembre. Ce repli est très supérieur aux attentes, puisque les analystes tablaient sur une baisse de 2,5 millions de barils seulement. Les stocks américains de brut évoluent toujours dans le haut de leur moyenne d'évolution saisonnière, mais affichent une baisse de 0,7% sur un an.

VALEURS :

GIMV = 47,00 euros

-La GIMV a signé un accord avec la société grecque Navios Maritime Holdings portant sur des négociations exclusives en vue de la vente de l'ensemble de sa participation dans la société d'armateurs Kleimar. Le holding d'investissement GIMV détient actuellement une participation de 24% dans Kleimar.

-En parallèle, Navios négocie l'acquisition du solde de 76% de l'entreprise, duquel 64% est détenu par le groupe Sea-Invest et 12% par le management.

-Kleimar est membre du groupe Sea-Invest et travaille dans le transport en vrac de charbon et minerai de fer. Navios Maritime Holdings est une société d'armateurs grecque cotée au Nasdaq, spécialisée dans le transport mondial par mer de produits vrac.

SIPEF +6,08% à 240,80

-L'action a réagit à la forte montée des prix d'huile de palme suite à des inondations dans les palmeraies en Indonésie (qui n'ont pas touché les plantations appartenant à Sipef), ainsi qu' à la hausse de l'objectif du cours à 240 euros de Kroffinvest.

-Grâce à la demande grandissante d'huile de palme et de palmiste, le groupe a réalisé 61,8% de son chiffre d'affaires en 2005.

UCB -0,10% à 52,00 euros

- Le titre UCB est resté orienté à la baisse ce jeudi.

- L'action UCB continue à souffrir d'une demande d'informations émanant de la FDA sur le médicament Cimzia, destiné à soigner la maladie de Crohn.

- Les investisseurs craignent que la lettre envoyée par la FDA, la semaine dernière, ne ralentisse le processus de commercialisation du Cimzia, présenté comme l'un des futurs blockbusters du groupe pharmaceutique belge et dont les demandes d'approbation ont été transmises aux autorités compétentes aux Etats-Unis et en Europe.

ICOS VISION +1,46% à 31,25 euros

- La société louvaniste ICOS Vision Systems annonce ce jeudi qu'elle a trouvé un accord avec Scanner Technologies dans le cadre du procès intenté aux Etats-Unis en juillet 2005 par le premier contre le deuxième.

- Les deux parties ont convenu de limiter l'étendue du litige en retirant certains points d'accusation. Selon ICOS, cet arrangement n'aura pas d'effet négatif sur les activités à venir.

ROULARTA = 59,00 euros

- Le groupe de média belge Roularta a repris, via sa filiale Studio Magazine, le périodique français "Ciné Live".

- Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

THROMBOGENICS +9,52% à 11,55 euros

- ThromboGenics et BioInvent ont reçu de l'Union européenne 2 millions d'euros de subsides pour le programme Angiostop, qui concerne le développement d'une nouvelle catégorie de médicaments potentiels anti-angiogène.

- Ce subside européen viendra soutenir les efforts de recherche entamés par ThromboGenics et BioInvent en 2004 et qui font partie intégrante de leur stratégie de développement.

PUNCH INTERNATIONAL -0,11% à 88,90 euros

- Les administrateurs indépendants du groupe graphique Punch Graphix s'opposent à l'offre que Punch International lance sur l'entreprise, à 128 pence l'action. Ces administrateurs, parmi lesquels Ben Van Assche et Geoff White, trouvent le montant de l'opération trop faible.

- Punch a augmenté la semaine dernière sa participation dans Graphix, qui est coté sur la Bourse londonienne AIM. En conséquence, elle doit lancer une offre sur le solde du capital.

WAREHOUSES ESTATES BELGIUM (WEB) = à 40,60 euros

-La huitième assemblée générale annuelle ordinaire de la Sicafi WEB s'est tenue le 27 décembre. L'ensemble des points soumis au vote ont été adoptés à l'unanimité.

-A la clôture du 8e exercice, la valeur d'investissement du patrimoine immobilier était de 95,6 millions d'euros contre 88,8 millions un an plus tôt, soit une augmentation de l'ordre de 7%.

-Un dividende exceptionnel de 0,25 euros net s'ajoutera au 2,05 EUROS du dividende ordinaire.

(c) TNL (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés