Publicité

Le Bel20 amorphe; Roularta, Hamon et Sucraf sortent du lot

Bruxelles (TNL) La Bourse de Bruxelles est restée amorphe une bonne partie de la journée de mercredi. Après un petit accès de faiblesse dans l'après-midi, le Bel20 a finalement clôturé pas loin de son niveau de la veille à 4.464,86 points (-0,08%).

BOURSES EUROPEENNES

Sur les autres places financières européennes qui nous entourent, seule Amsterdam a clôturé en hausse. Et encore s'agit-il d'un gain symbolique (+0,09%) à 505,26 points. Le CAC 40 a reculé de 0,53% à 5.561,78 points, le Dax de 0,22% à 6.701,70 points et le Footsie de 0,18% à 6.204,50 points

STATS US

Les prix à la production aux Etats-Unis ont affiché une hausse supérieure aux prévisions en décembre mais les analystes ont souligné que l'énergie en était la principale responsable et que cela ne devrait pas inquiéter outre mesure la banque centrale américaine (Fed).

Les prix à la production ont affiché une hausse de 0,9% en décembre. L'indice de base, qui ne comprend pas les chiffres de l'énergie et de l'alimentation, n'a avancé que de 0,2%. Les prévisions des analystes étaient d'une hausse de 0,5% de l'indice général et de +0,1% pour l'indice de base.

"L'inflation continue de progresser à un rythme modéré, mais pas assez pour que la Fed fasse quelque chose et trop pour qu'elle baisse ses taux", a estimé l'économiste indépendant Joël Naroff.

Parmi les autres indices publiés mercredi aux Etats-Unis, la production industrielle a progressé de 0,4% en décembre après une baisse de 0,1% en novembre, a annoncé la Réserve fédérale (Fed). Les analystes tablaient sur une progression de 0,1%.

Sur l'ensemble du 4e trimestre 2006, la production industrielle a baissé de 0,5% en rythme annuel, a précisé la Fed.

Enfin, la balance des capitaux américaine a affiché un excédent de 68,4 milliards de dollars en novembre contre 85,3 milliards en octobre (chiffre révisé). Les analystes tablaient sur un excédent de l'ordre de 75 milliards de dollars.

VALEURS

INBEV +0,49% à 49,46 euros

L'action du brasseur belgo-brésilien a franchi le cap des 50 euros (+1, 8%) ce mercredi midi avant de clôturer sur un gain de 0,49% à 49,46 euros. D'après un analyste InBev bénéficie de la bonne santé de l'ensemble du secteur brassicole. Et les résultats publié hier par le concurrent SAB Miller n'ont pas démenti cette tendance

ROULARTA +4,99% à 61,00 euros

KBC Securities a relevé l'objectif de cours sur la valeur à 70 euros et sa recommandation à "acheter". Le groupe de presse a annoncé en début de semaine qu'il s'apprêtait à restructurer le groupe de magazines français Express-Expansion et qu'il entendait développer des synergies entre les magazines et combler son retard dans le domaine du prépresse. Hier, Roularta a annoncé le rachat des 50% qu'il ne détenait pas encore dans Academici Roularta Media.

D'IETEREN +0,74% à 273,10 euros

-KBCS a relevé ses avis de bénéfice par action (bpa) pour les années 2006-2008. Pour 2006, KBCS attend un bpa de 21,50 euros (+4,9%), pour 2007 de 22,22 euros (+7,6%) et pour 2008 de 26,05 euros (+3,6%).

-KBCS conserve sa recommandation à l'achat et l'objectif de cours de 300 euros.

REAL SOFTWARE -1,67% à 0,59 euro

Real Software a annoncé mardi soir avoir vendu ses activités de détail (point-of-sale) à la société néerlandaise Centric. Le prix de la transaction n'a pas été révélé. Cela concerne les activités à Oostkamp et Amersfoort. Les fonds récoltés serviront à réduire la dette.

BARCO -0,88% à 67,35 euros

Barco doit quitter le Bel 20. Le premier mars, il sera remplacé par Ackermans & van Haaren.

HAMON +6,13% à 33,95 euros

-Le spécialiste des systèmes de refroidissement industriels et de dépollution de l'air a reçu pour 463,1 millions d'euros de commandes en 2006, soit 37% de plus par rapport à 2005

-Dexia a relevé son objectif de cours à 39 euros (contre 31).

AGFA-GEVAERT +1,52% à 19,42 euros

Dans le cadre de la restructuration, annoncée précédemment, la direction et les représentants du personnel vont proposer un plan social aux employés. Ces derniers seront informés des décisions dans les prochains jours. Pour rappel, le groupe anversois a annoncé l'an dernier un plan de restructuration destiné à assurer la pérennité et la croissance de ses activités. L'ambition de ces mesures est de générer des économies annuelles de l'ordre de 250 millions d'euros. Au sein du groupe, ce sont 2000 emplois qui sont concernés, dont 945 équivalents temps plein en Belgique.

ZENITEL -5,05% à 4,14 euros

-Le titre marque le pas après avoir profité d'un courant de spéculation depuis que la valeur est considérée par le magazine Cash comme l'une des actions qui pourrait doubler en 2007. En quatre jours, la valeur avait grimpé de plus de 40%.

-Pure spéculation selon Dirk Saelens qui suit la valeur pour KBC Securities. Il conserve d'ailleurs son avis à " réduire " et son objectif de cours à 2,8 euros.

EMAKINA 0,11% à 9,01 euros

La web agence bruxelloise a acquis une participation majoritaire de 52% dans l'agence anversoise Design IS Dead.

SUCRAF +46% à 6,30 euros

Le titre fait l'objet d'une spéculation intense depuis le mois de février 2006. A cette époque, l'action s'échangeait à 0,66 euro. Mercredi, elle a clôturé à 6,30 euros pour 1.322 titres échangés, en hausse de 46% par rapport au dernier cours réel.

Le principal actif de Sucraf consiste en une participation d'environ 30% dans la Sucrerie de Kiliba située en République Démocratique du Congo, au Sud-Kivu et à l'arrêt depuis une dizaine d'années. En pleine activité cette usine a employé jusqu'à 3.000 personnes. Aujourd'hui, les responsables de Sucraf tentent de relancer l'activité en décrochant un crédit de 17 millions de dollars.

" Fin janvier, nous allons déposer un dossier mis à jour auprès de la Banque Africaine de Développement afin d'obtenir cette somme", a précisé le Baron Kronacker.

(c) TNL (tél: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés